Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2011

Le jour où j'ai basculé du côté obscur de la force

Il y a 4 ans je savais à peine insérer une image dans un billet.

 

Le gif animé était un concept artistique, le langage HTML un truc extraterrestre, un plugin un accessoire de plomberie et photoshop terra incognita.

 

Après des années d'efforts démesurés qui ont contribué à creuser ma ride du lion, m'ont fait perdre la moitié de mon influx nerveux et balancé un ou deux PC par la fenêtre, j'arrive  à bidouiller un template de blog, trouver le <p> mal placé, travailler une image (plus ou moins) et faire des traductions simultanées langage informaticien-français courant pour les personnes qui m'entourent et qui ne causent pas le geek.

 

Je pensais jusqu'à la semaine dernière que les dégâts étaient limités, comme l'étendue de mes connaissances, et que j'avais encore une chance de réintégrer une vie normale.

 

Une vie où on sort dehors, on rencontre des gens, de son âge, et pas qui pourraient être vos enfants, on leur PARLE d'autre chose que d'IO5.2.3, on a des chiens (et pas des lolcats), des relations sociales pas seulement sur twitter et facebook, on se nourrit normalement à table, et on joue à la belote et pas à Angry Birds. 

 

Jusqu'à ce qu'une de mes collègues vienne me voir avec le sempiternel "toi qui t'y connais un peu en web/ordi/packoffice/réseaux sociaux (barrez la mention inutile), tu saurais comment............ (complétez les pointillés avec la question de votre choix)".

 

Que je lui réponde, parce que débordée, "écoute, va demander au support informatique, je suis sous l'eau".

Et qu'elle me rétorque "oui, mais avec TOI c'est plus rapide et tu TROUVES toujours une solution".

...

Deux explications : soit mon support IT est particulièrement nul, ce qui pour certains de ses membres est un doux euphémisme.

Soit, sans m'en rendre compte j'ai basculé du côté obscur de la force et il trop tard.

C'est probablement la deuxième hypothèse qui est la plus crédible.

Surtout quand je me suis vue le même soir assise devant mon mac, twittant d'une main, jouant à Angry Birds sur l'Ipad de l'autre, avec Spotify dans les écouteurs.

Ce coup-ci, c'est grave.

Sauvez-moi.

Avant que je ne commence à ouvrir mon ordi pour y rajouter des barrettes mémoire. 

 

88ce13f348c1a88d-main.jpg

06:00 Publié dans Web | Lien permanent | Commentaires (10) | Tags : connaissance, web, informatique, réseaux, pack office, côté obscur, geek, twitter, angry birds, spotify | |  Facebook | |  Imprimer | |

05/04/2011

La semaine du boulet - Chapitre II - Le boulet informatique

Je peux d'autant mieux me glousser du loser cybernétique que j'en fus un moi-même.

Oui c'est difficile à croire, je sais, vu ma dextérité actuelle, mais il y a environ 5 ans tu me disais "CTRL V & CTRL C" je te répondais "gné ??", le web 2.0 était une planète inconnue (voire dangereuse), et un ordinateur un ennemi maléfique destiné à me faire piquer des crises d'hystérie.

 

Avec une intelligence brillante (qui a dit "surtout quand on passe du vernis dessus" ?)  et un peu de pratique, j'ai réussi à m'en sortir. Ce qui n'est toujours pas le cas de tout le monde. Ma mère (82 ans) est par exemple plus calée en photoshop que certains djeuns qui ont les deux mains dans la même souris..

Exemples

 

Cas n° 1 - le novice

"Bon faut vraiment que je m'y mette, sans ordinateur, ça devient difficile"

"Tu veux t'acheter un ordi ?"

"Oui, tu me conseilles quoi ?"

"Ca dépend, tu a grosso modo 2 types d'OS Windows ou Mac (sans parler de Linux, je t'expliquerai plus tard). Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients. Après ça dépend de ce que tu veux faire de ton ordi : du web, du graphisme, ou encore des jeux. Là il faut regarder le processeur, la capacité mémoire, la carte graphique. Tout est possible. Tu veux quoi en fait ?"

"Oh ben juste un ordinateur"

Mes copines sont blondes, mais mes copains aussi.

 

 

Cas n° 2 : le novice s'est acheté un ordinateur

"Là je l'ai allumé, et il ne se passe rien"

"Tu l'as connecté à ton réseau ?"

"Euh"

"Va dans les options internet, et fais une recherche réseau"

"Oui, les options voilà, c'est où ?"

"Je ne sais pas ça dépend de la configuration de ton ordi et de tes programmes"

"Mais quelle est la différence entre l'ordi et les programmes ?

"Ben l'ordi c'est juste la boite, les programmes c'est ce qui le fait tourner"

"Ah bon ? Mais du coup je fais comment pour internet ?"

J'exagère à peine

 

Cas n° 3 : le boulet blog

"Ca y est j'ai ouvert mon blog, je voudrais le personnaliser maintenant"

"Ok donc, tu vas dans le back office"

"Le quoi ?"

"L'arrière cuisine, l'atelier de ton blog quoi, l'administration"

"Ah oui ça y est j'ai trouvé... Ah mince j'ai voulu changer un truc et mon blog est tout de travers"

"C'est probablement un petit souci dans le code HTML"

"Le quoi ? (encore)"

"Les lignes de codes informatiques qui font que ton blog tient debout"

"Parce qu'il faut un code pour rentrer dans mon blog ?"

Véridique

 

Cas n° 4 : le boulet réseau social

"C'est quoi twitter ?"

"Un genre de messagerie instantanée où les gens laissent leurs impressions, leurs idées.."

"Ah bon, mais tu les connais ces gens ?"

"Pas toujours, majoritairement, non"

"Mais pourquoi tu parles avec eux, alors"

"Parce qu'ils ont parfois des choses intéressantes à dire"

"Ca a l'air drôle, je m'y met"

....

"Mais je suis toute seule dessus, là"

"(soupir) oui, il faut que tu trouves des followers avec qui échanger"

"Des quoi ?"

"Des followers, des abonnés, qui te suivent"

"Et c'est payant de s'abonner ?"

 

Vécu récemment.

 

 

Boulets assimilés : le boulet bricolage, le boulet cuisine, le boulet décoration. Peut-être couplé avec le boulet QI minimaliste. Ca marche très bien ensemble. 

 

images?q=tbn:ANd9GcT4DOvlRA9EwGgDOaFoWTkYlGGOcsQ5AaND-OVAgfJP2P37Ub_Vrg

 

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (32) | Tags : boulet, informatique, pc, mac, blog, twitter | |  Facebook | |  Imprimer | |