Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2011

Ou est CharliE ?

Rien ne vous a frappé dans les images sur "l'attentat" de Charlie Hebdo ?

Rien ? (bon à part les locaux détruits, Libération, Demorand en survet' pas rasé, tout ça ?)

Moi si.

Dans la rédaction de Charlie Hebdo ? Aussi peu de femmes que dans une place de village tenue par les Talibans en Afghanistan.

Pour un journal de gauche, voire d'extrême-gauche qui fait de la provoc' et prône l'égalité pour tous dans la déconnade, je m'interroge.

L'humour provoc' en particulier, et l'humour en général, serait-il un domaine plus réservé aux hommes que la légion étrangère, qui selon mes dernières informations reste pour l'instant un des derniers corps d'armée fermé aux femmes ?

Il est vrai que l'humour hard et l'humour en général d'ailleurs est et a toujours été  un domaine assez difficile d'accès pour les sisters.

Comme si raconter des conneries sur une scène était encore un domaine où les femmes étaient automatiquement catégorisées comme camionneur de service, ou alors poissonnière à grande bouche perdant immédiatement son sex-appeal dès qu'elle entend faire rigoler ses contemporains.

Du coup, les femmes comiques sont souvent mal à l'aise, coincées entre la volonté de s'exprimer et certaines conventions invisibles qui les brident. Elles ont généralement peur d'y aller à fond. Et sont, on doit malheureusement le constater, à quelques exceptions près moyennement, voire pas du tout hilarantes. 


Pour une Jacqueline Maillan qui n'hésitait pas à faire n'importe quoi en parlant comme une bourgeoise du XVIème (décalage irrésistible), Sylvie Joly et sa méchanceté jouissive, Muriel Robin dans sa première période, ou Josiane Balasko ne reculant devant aucun déguisement. 

Ou aujourd'hui une Florence Foresti, qui d'autre ?

Grand blanc.

Quasi pas d'imitatrices, pas d'humoriste "politique" (et ne me parle pas d'Anne Roumanoff, mec, tu vas t'en prendre une), peu de stand-upistes, rien que quelques nanas qui font des sketches sur la difficulté de trouver un mec et de le garder.

Tu parles d'une avancée.


J'attends encore la Coluchette ou la Djamila Debouzzette du XXIème siècle qui fera plier les gens en leur imitant Nadine Morano en fureur ou osera le bite-couilles-caca-tampon devant une foule en délire. Ou pas d'ailleurs, elle peut aussi faire autre chose, qui ne soit pas de l'humour hard, pourvu que ce soit, impertinent, provocant, piquant, exaspérant, poétique, lunatique, mystique, mais surtout DROLE.


Pour l'instant, elle n'est visiblement pas encore arrivée.

Hey, les soeurs, faudrait quand même que vous réalisiez que faire rire, ce n'est pas abdiquer votre féminité, et pas un domaine réservé aux hommes. Et que NON une fille qui fait rire ne fait pas forcément peur aux hommes (ce serait même plutôt le contraire, un jour je te raconterai)

Et les frêres, faites donc un peu de place, qu'on puisse aussi rigoler avec vous.

Le rire n'étant pas QUE le propre de l'homme. J'aimerais VRAIMENT qu'il soit celui de la femme aussi.

Qu'on se le dise.

 

h-20-1093891-1202129148.jpg

 

25/09/2010

Au théâtre ce soir, toi aussi tu iras

Car toi aussi tu aimes le théâtre.

Comment ça, non ?

Tu ne partagerais pas mes goûts ? Comment est-ce possible.. Je ne peux même pas l'imaginer...


Moi j'adore le théâtre, surtout celui où on rigole (mais pas que) .. Un bon boulevard mené tambour battant c'est l'idéal pour te bouchonner l'estomac, te froisser les côtes et te faire secréter autant d'endorphines qu'en mangeant un camion de chocolat, les calories en moins.


J'ai des souvenirs totalement inoubliables et émus de Jacqueline Maillan ou encore Jean Lefebvre (si si si, il était vraiment excellent, ne faites pas la moue) sur scène qui partaient dans des improvisations tellement délirantes qu'elles laissaient leurs partenaires et le public KO.

Je ne laisse donc JAMAIS passer l'occasion de voir se lever le rideau rouge.

 

Et depuis quelques jours, c'est au théâtre du Palais Royal qu'il se lève sur "Le Technicien", pièce réunissant Roland Giraud, l'inoubliable colonel Spontz de "papy fait de la résistance" (entre autres)  et sa femme Maike Janssens

 

41602_248114473175_4367_n.jpg

 

L'histoire ? Il y a 20 ans, Séverine Chapuis s’est fait plaquer par son mari, un flamboyant homme d’affaires sans foi ni loi. Abandonnée, sans un sou, Séverine a vaillamment retroussé ses manches et monté une maison d’édition littéraire qui aujourd’hui, a le vent en poupe et lui assure un train de vie plus que confortable. Un beau matin, Jean-Pierre réapparaît dans le bureau de Séverine. Ce n’est plus le businessman arrogant et cynique mais un homme ruiné, quasi SDF. Il est venu lui demander pardon … Et un emploi vu qu’il est chômeur en fin de droits. Séverine décide de lui redonner une chance. Jean-Pierre sera technicien … De surface. Autrement dit homme de ménage !

Bien évidemment vont en découler quiproquos et portes qui claquent dans la grande tradition du boulevard qui ont mis en joie une salle assez enthousiaste, il faut le dire.

Et c'est là que tu te dis.. "Ouais, mais ouatellsse ? Elle nous fait la danse du ventre avec ses sorties, et qu'est-ce que j'y gagne ?"

Arrête de râler et écoute-moi. Toi aussi, tu PEUX avoir la chance d'aller voir cette pièce et de te lover dans un fauteuil confortable  les 28, 29, 30 septembre, 1 ou 2 octobre au choix avec un binôme.

Oui, en clair, pour les blondes et les surfeurs, j'ai 2 X 2 places à vous faire gagner pour aller voir "Le Technicien" au théâtre du Palais Royal aux dates ci-dessus à votre choix.

Donc, même si tu es blonde ou surfer tu me laisses un com sur ce billet (en précisant que tu joues). Et les deux Barbie ou Ken tirés au sort auront la chance de passer une soirée agréable et totalement aux frais de la princesse

 

Comme d'habitude merci d'élever le niveau dans vos commentaires. Enfin dans la mesure de vos possibilités.


Pour que tout ceci soit totalement au dessus de tout soupçon j'aimerais un ou une tireuse au sort qui désignera un com chanceux en toute impartialité !! Je me reserverai de fixer le sort du second..

Evidemment ces doigts de fée ne pourront jouer..

Compte tenu de la proximité des dates de représentation, vous avez jusqu'à ce soir pour jouer, les gagnants seront annoncés sur ce blog demain soir !

Et c'est là que j'entends au loin la province hurler "OuiiIIIIIIIIIIII y'en a TOUJOURS que pour les parisiiiiiiiennnnnnns, ras le boooooooooool"


Tais-toi province.


Car ce week-end, est fou, il est dingue, il est foudingue. Et demain, toi aussi, tu pourras jouer dans un AUTRE concours à base de miam.

Mais je n'en dis pas plus.

J'attends donc mes doigts de fée ET vos commentaires. Hop !!

Vous pouvez aussi tenter votre chance sur le blog des Pestaculaires qui vous propose également des places à gagner

 

(et merci à Sarah et au théâtre du Palais Royal de m'avoir permis d'organiser ce petit concours)