Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/09/2009

Parlons cinéma entre gens de bonne éducation

Tous les mois, je vous présente deux films disponibles en VOD sur Canal Play. Cette fois-ci, allons nous perdre dans l'univers d'un autro barjo patenté du cinéma US : Wes Anderson et d'un des deux films que je préfère de ce réalisateur, avec La vie aquatique : la famille Tennenbaum.


Dans la famille Tenenbaum, les enfants se sont vite révélés des surdoués. À douze ans à peine, Chas était déjà un maître de la finance, Richie une étoile montante du tennis et Margot, la fille adoptive,  un génie de l'écriture, Mais un jour, Royal et Etheline, les parents, se séparent. Vingt ans plus tard, Royal écume les palaces sans un sous en poche, Chas, vêtu de son immuable jogging rouge essaie d'élever seul ses fils après la mort de sa femme, Margot, dépressive, a épousé un psy beaucoup plus âgé qu'elle, et Richie court le monde depuis qu'il a craqué lors de la finale de Wimbledon. Un gâchis dont Royal semble être le seul responsable. Mais le voilà de retour, décidé à se faire pardonner...


Le point commun de ce film avec Burn after reading des frêres Coen dont j'avais parlé ici il y a quelques temps ? Une galerie de personnages totalement déjantés que les acteurs se sont visiblement régalés à interpréter : on y retrouve la paire de complices Ben Stiller et Owen Wilson, (c'est un des nombreux films qu'ils ont interprété ensemble) qui a amené son frêre Luke, Gwyneth Paltrow bien loin de ses rôles ordinairement mièvres qui interprête une dépressive chronique, un Gene Hackman au sommet de sa forme, Angélica Huston toute en retenue, et Bill Murray et Danny Glover (l'arme fatale) dans de savoureux rôles secondaires.


Grâce à des dialogues décalés et une direction d'acteurs tout en finesse - mais également à un stylisme délicieusement ringard - Wes Anderson réussit ce petit miracle de livrer un film très drôle mais où le rire n'est jamais franc, la plupart des scènes vous arrachant au mieux un petit sourire. C'est à la fin vous vous dites que l'ensemble est totalement loufoque et que vous avez passé un bon moment de rigolade ... intérieure.


Je ne peux donc que vous le conseiller. Si vous ne l'avez déjà vu. En revanche, j'ai loupé le dernier film du réalisateur "A bord du Darjeeling Limited". Quelqu'un l'aurais vu ?


06:00 Publié dans Cinéma | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : la famille tennebaum, wes anderson, canal play | |  Facebook | |  Imprimer | |