Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/11/2012

Salauds d'Enfoirés

Tous les ans reviennent cycliquement les mêmes plaies et souffrances diverses infligées par la vie : la peste, le choléra, les impôts, les repas de famille chez belle-maman, la peau d'orange sur les cuisses,  Nadine Morano, l'élection de Miss France,  les fêtes de fin d'année et leur indissociable corollaire :

Les Enfoirés.

Quasi 25 ans que ces chanteurs has been nous pètent les testicules avec leurs reprises approximatives de standard de variétés déguisés de façon ridicule en bergères, marins ou sex-toys.

Quasi 5 ans que sur ce blog je râle de façon intermittente et superfétatoire contre cet étalage conjugué de mauvais goût, de guimauve écoeurante, de faux bons sentiments, de racolage et de chansons à chier.

Ce qui ne me gêne pas tant c'est d'entendre deux heures d'atrocités musicales. Après tout, ne pas regarder est une bonne solution pour les éviter.

Non ce qui me gêne c'est de découvrir passée une première impression de malaise diffus, que mon malaise diffus justement était justifié.

Car non les Enfoirés ne sont pas la belle entreprise philanthropique et radieuse qu'on veut bien nous présenter. 

Du verrouillage de l'organisation par Goldman qui exerce une sorte de droit de vie ou de mort sur les participants, à la rémunération des artistes qui ne sont pas du tout bénévoles, en passant par le repêchage d'anciennes gloires en bout de course jusqu'au fait que seuls les bénéfices du disque sont reversés aux restaus du coeur et pas du tout ceux du spectacle, je me suis déjà largement répandue sur les coulisses pas très nettes de ce cirque médiatique et sur toute l'estime que je portais à cette organisation.

Le souci c'est que j'avais un peu l'impression de crier dans le désert. Et de me faire sermonner à coup de "oui, bon c'est pas terrible le spectacle, mais c'est quand même pour la bonne cause".

Imagine donc mon extrême satisfaction, voire ma rigolitude, voire ma petite danse de la joie quand je suis tombée sur un billet  où une association, l'ADD (Association des Dignes Démunis) envoie les Enfoirés voir s'ils y sont, aux calendes grecques en des termes assez fleuris.

Oui, les gens même à qui cette organisation est censée bénéficier qui refusent tous les merveilleux bénéfices des concerts de nos chanteurs hexagonaux.

Le paroxysme de mon bonheur (voire un léger orgasme, je dois l'avouer) a été atteint après lecture de cette phrase magnifique « Aujourd’hui on n’a plus le droit ni d’avoir faim, ni d’avoir froid, mais surtout de laisser chanter Maurane et Catherine Lara ».

Cette association a d'ailleurs, toujours selon l'article, lancé une pétition qui a déjà recueilli des milliers de signatures appelée, je cite, « Ne nous promettez pas le grand soir, ne nous le chantez pas non plus » en demandant expressément à « tous les artistes ringards, les chanteurs has been ou pas encore connus, et les pseudo-personnalités en mal de reconnaissance - notamment Mimie Mathy - d’exprimer leur solidarité sous forme de prose non-chantée ni slammée ou mieux encore, de dons ». 

Je crois qu'on comprend clairement leur point de vue.  

La dite pétition embarrasserait d'ailleurs les restaus du coeur eux-mêmes. 

Pour ma part, et pour la peine, je pense que non contente d'embrasser l'ADD sur le front, je vais leur offrir un chèque pour Noël. Et ci-devant donc leur faire de la pub. En prime.

Et pour contrebalancer éventuellement faire un chèque aux restaus. Mais directement.

Et une fois de plus ne surtout pas jeter même un regard aux spectacle navrant d'adultes assez âgés chantant faux déguisés dans des costumes récupérés dans une vente en gros de déguisements de cirque et de théâtre de boulevard pour relancer leur carrière.

J'ai beaucoup de perversions, mais je ne suis pas masochiste.

les_enfoires_2004.jpg

(oui, moi aussi ça me fait peur, tu n'es pas seule(e))

 

Le billet complet ICI (LISEZ-LE C'EST A MOURIR DE RIRE)

DERNIÈRE MINUTE : il paraîtrait que le billet est un fake. Néanmoins c'est drôle et ma position ne varie pas d'un pouce !!!!!

06:00 Publié dans Actualités, Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : les enfoirés, les restaus du coeur, add | |  Facebook | |  Imprimer | |

10/12/2010

15 bonnes raisons de ne pas vouloir..

 

... Etre un pipeule

 

  • Tu as ta cellulite en gros plan dans Voici

 

  • Tu es obligée d'aller dans des soirées où on te refile ton 25ème téléphone portable dont tu ne sais que faire

 

  • Soirée où tu vois passer les plateaux de petits fours sous ton nez sans pouvoir y toucher. Car tu es éternellement au régime

 

  • Tu dois faire la promo de ton disque/livre/film en répétant 350 fois la même chose ET avec le sourire à des journalistes qui te détestent

 

  • Tu est obligée de passer tes dimanches après-midi chez Drucker

 

  • C'est à toi qu'on fait porter les dernières créations d'un jeune styliste over-branché qui fait des robes en boites de sardines  à l'huile.

 

  • On te propose des pubs pour le jambon Madrange.

 

  • Karl Lagerfeld trouve que tu es ringarde.

 

  • On t'impose Carla Bruni pour un duo dans un concert caritatif.

 

  • Ton assistante revend tes culottes sur E-bay.

 

  • Ton agent t'as conseillé de tourner dans le film d'un réalisateur ouzbèque très prometteur. Qui se déroule dans un camp naturiste en Sibérie.

 

  • Ton chirurgien esthétique convoque la presse à chacune de tes injections de botox.

 

  • Ta mère vient de révèler qu'on t'appelait "la grosse mumu" quand tu étais petite  dans un livre qu'elle a écrit sur toi pour se payer des vacances aux Bahamas.

 

  • La robe Dior que tu devais porter à Cannes s'est perdue en route. Une actrice des hot d'or te prête gentiment la sienne.

 

  • Tu dois chanter aux enfoirés.

 

Non crois-moi, pipeule, c'est pas une vie...


Bloggeuse c'est bien mieux.. parce que

 

  • Tu as ta cellulite en gros plan sur internet

 

  • Tu es obligé d'aller dans des soirées où on te refile ton 25ème téléphone portable dont tu ne sais que faire

 

etc, etc...

 

Mouahahahahhah

 

796684-955963.jpg?v=1198172981

Ah oui Carlita et Nico on se demande toujour si c'est sérieux..

 

 

 

 

 

 

06:00 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : people, voici, karl lagerfeld, carla bruni, les enfoirés, drucker | |  Facebook | |  Imprimer | |

01/10/2009

Bétancourisons-nous...

Je vais m'énerver, je le sens. J'ai la tension qui grimpe et des fourmis dans les pattes.

Et le comité de soutien qui me remonte par les fosses nasales.

Déjà sur l'affaire Bétancourt, j'avais émis de gros doutes sur la pureté du personnage et le lavage de cerveau auquel nous soumettait les médias à l'époque ET le comité de soutien.

Je m'étais d'ailleurs largement fait bâcher, car on ne touchait pas à l'icone Colombienne.

Ok, otage c'est horrible, je n'aurais pas tenu 2 jours à sa place, 6 ans de détention c'est un calvaire. OUI. Je le reconnais.

Mais Sainte Ingrid, madonne des desespérés, aux portes de la mort dans la jungle, douze fois par jour avec pin's, tee-shits et mugs "tous avec Ingrid". NON.

D'ailleurs, la suite des évènements m'a donné raison. Madame a eu apparemment une attitude modérément glorieuse en captivité et a largement planté ses soutiens à sa libération, (ex) mari compris.


Et là c'est reparti avec Polanski.

Ok, c'est un grand cinéaste, ok il a eu une vie que je ne souhaiterais pas à mon pire ennemi, ok, il a le droit d'être un peu tranquille.

Mais les petites filles, quoi, quand même.

On va dire, passe encore, la victime a retiré sa plainte et c'était il y a longtemps.


Mais pourquoi les gens se sentent-ils OBLIGES de faire des comités de soutien médiatiques avec bannières et flonflons ?

Plus déclarations publiques tonitruantes et parfaitement CRETINES de notre sinistre de la culture.

Parenthèse sur Mitterrand : enfin, culture, il n'y a que lui pour y croire qu'il est cultivé.. Mitterrand est en bonne voie de Kouchnérisation à force de faire des déclarations théâtrales totalement surjouées, style comédie française d'avant guerre - vous savez comme dans les vieux films avec les trémolos dans la voix, les mimiques outrées et la gestuelle excessive .  Avec Kouchner on dirait les petits vieux du Muppet Show, en pas drôles. Fin de la parenthèse sur Mitterrand


Tout ça parce que quelqu'un est CONNU ?

Et les pauvres clampins enlevés par les FARC ou au zonzon par erreur. Hein ? Personne ? Pas de passe-droit diplomatique ? Pas de comité de soutien ?


Boh, non là forcément, c'est moins glamour de défendre Lucienne Martin ou Robert Dubois, personne ne les connait, je ne peux pas mettre mon nom sur la pétition, darling, les médias ne vont pas reprendre ce truc, tu comprends...


Oui, je comprends. Je comprends surtout que les gens se font MOUSSER. C'est glamour d'être dans un comité de soutien prestigieux, on parle de toi. C'est un peu l'équivalent du spectacle des Enfoirés : je travaille pour une bonne cause mais SURTOUT il faut que ça se sache, et qu'on me loge dans un palace pendant la tournée.

Faut pas exagérer non plus, j'ai une réputation à tenir, moi madame..

Pour en revenir et pour finir sur les comités de soutien "médiatiques" très sincèrement je ne suis même pas certaine que ce genre d'initiative soit très efficace et accélère le processus. Au contraire. Plus le bruit est fort autour d'une personnalité plus ses geoliers/ravisseurs seront éventuellement tentés de freiner toute négociation pour obtenir davantage.


Tiens moi aussi, du coup, je vais lancer un comité de soutien "Retrouvons l'I-Phone de Manu". Moi aussi je suis en boucle (j'ai pas encore digéré le vol de mon bidouillou chéri).

Moi aussi, je veux mon portrait géant sur la mairie de Paris, celui de mon I-Phone, et celui de Cannelle puisqu'on y est.


Et alors, je n'aurais PAS LE DROIT ???

Je voudrais bien voir ça...,

 

Comité de Soutien.jpg

Edit !! Miss Sand viens de monter un comité de soutien à Manu également !! Merci à elle.. C'est LA


06:00 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (56) | Tags : bétancourt, polanski, i-phone, mitterrand, kouchner, les enfoirés | |  Facebook | |  Imprimer | |

17/04/2009

Ah bravo la culture musicale..

L'autre jour, en regardant Nouvelle Star en plus de la nullitude totale des candidats, et des remarques imbéciles de Lio, j'ai du supporter une CONNERIE monumentale de la potiche présentatrice en chef qui m'a fait faire un double axel, triple boucle piquée avec vrille inversée sur ma chaise.

Virginie Guilhaume, quand on présente une émission musicale on se CULTURE un minimum, .. !! Pour éviter de parler de la chanson "le temps qui court" comme d'un MONUMENT de la chanson FRANCAISE..

Comme un monument de la chanson .... QUOI... ??

Chérie, bien avant que les enfoirés en fassent un reprise assez approximative il y a d'ailleurs peu de temps ... ce qui écarte définitivement le qualificatif de "MONUMENT", cette chanson avait été écrite en 1973 (tout ça ne nous rajeunit pas) par Barry Manilow - auteur également du célébrissime "Copacabana" - et portait le titre de "Could it be Magic" en version originale.

NDRL : je m'étonne d'ailleurs que Philippe Manoeuvre n'ait pas réagi à une énormité pareille.. Ben alors, Philou, un petit coup de mou ??

Et c'est Donna Summer, la reine du disco orgasmique qui l'a immortalisée en la reprenant quelques années plus tard...

D'ailleurs puisqu'on est dans l'escroquerie musicale, "l'hymne" des enfoirés de cette année n'est pas NON PLUS une création originale. C'est UNE REPRISE d'un vieux tube des années 80 - genre personne ne s'en souvient plus, je peux me l'attribuer - du groupe STATUS QUO - spécialiste du hard rock grand public bourrin - spéciale dédicace aux ex-buveurs de bière et agitateurs de tête des années 70.

 

Status Quo n'était d'ailleurs même pas l'auteur pas de ce titre. Le groupe l'avait emprunté à un duo Hollandais, Bolland et Bolland, qui en a fait sa propre version en 1981.

Walla, ça n'intéresse strictement personne, mais je me suis passée les nerfs..

Manu faut pas essayer de la truander au niveau de la musicalitude ... Epicétout..