Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/04/2013

Tiens v'la le bibliobus qui passe

Week-end d'internet minimum et surtout de pas de réseaux sociaux j'avais dit.

J'ai quasiment tenu.

Je n'ai pas mis les pieds sur twitter et juste répondu à 2 à 3 reprises sur un groupe de conversation privé sur Facebook, sans aller sur le fil public. 

Je n'ai pas fait un seul instagram ni cherché de Pfiouuuu pour mon tumblr

J'ai évité les sites d'information et d'actualité pour me laver un peu la tête.

J'ai écrit mes billets, jeté un coup d'oeil rapide à mes mails et regardé en replay les épisodes de Real Humans 

Figure-toi, ça fait un bien fou de temps à autres d'avoir l'impression que le monde peut bien tourner sans moi et que finalement, ce n'est pas grave.

Et en prime c'est reposant, pas de disputes, pas de commentaires, pas de réflexion, pas de chasse au scoop, pas de flux tendu du cerveau.

Un genre de repos total du neurone.

Evidemment que ça m'a manqué, mais finalement et curieusement, on se déshabitue aussi vite qu'on devient accro. Quelques jours sans et je suis certaine qu'on s'en passe très bien.

Pour m'aider dans cette détox expresse, le soleil du week-end a incité à la ballade, le dimanche a été partiellement consacré à un test de restaurant Thaï en famille et surtout j'ai reçu des livres.

J'ai donc pu pour la première fois depuis longtemps hors vacances, feuilleter au calme des ouvrages imprimés et non pas lire sur un écran.

Ouvrages imprimés que je ne peux que vous recommander ci-dessous.

Hollywood Babylone de Kenneth Anger

Si tu aimes l'histoire du cinéma, ses coulisses un peu scandaleuses et la culture underground, ce petit bouquin est fait pour toi. Kenneth Anger retrace depuis les débuts d'Hollywood (au commencement du XXème siècle) jusqu'aux années 70 quelques-uns des scandales les plus retentissants de la Mecque du cinéma, loin des versions officielles livrées à la presse par les patrons des studios.

Orgies, drogue, meurtres, suicides, manipulations en tous genre, chantage, corruption, procès... Hollywood aujourd'hui parait presque puritain à côté des folles années de la métropole du cinéma.

On y apprend notamment que le gentil Charlot avait un gros penchant pour les très jeunes filles. Que les stars du cinéma muet carburaient à la cocaïne qui expliquait leur jeu énervé à l'écran. Que les stars féminines avaient des vies qui renverraient Madonna au couvent des oiseaux.

Mais aussi comment la petite boutique artisanale des années 1910 est devenue une énorme machine de guerre. Ou comment les mythiques producteurs de l'âge d'or arrosaient juges, procureurs et politiques pour étouffer les scandales ou les morts suspectes des stars de l'époque.

Le côté obscur de la machine à rêves.

Celle qui mettait de simples mortels au rang de demis-dieux, pour les broyer impitoyablement au moindre faux pas ou bide cinématographique.

J'y ai appris, entre autres, que le terme "has-been" était apparu au début des années 30 sous l'effet conjugué de l'apparition du parlant et de la grande crise qui poussaient beaucoup d'acteurs à la ruine, à la déchéance, voire au suicide.

Le bouquin fait environ 300 pages et se lit facilement, comme un Voici chez le coiffeur, la profondeur et le trash en plus. Les informations que Kenneth Anger y livre ne sont pas toutes vérifiées et il est possible qu'il y ait rajouté une bonne dose de scandale inventé et de fantasme, ce qui est sa marque de fabrique.

Petit-fils d'une costumière de Hollywood, lui-même enfant-acteur, Kenneth Anger est considéré comme l'un des réalisateurs indépendants les plus influents du cinéma.  Anger est  l'un des premiers réalisateurs publiquement gay d'Amérique, et certainement le premier dont l'œuvre aborde l'homosexualité de manière directe.  Son rôle est réputé central dans la visibilité de la culture gay au sein du cinéma américain. Il a aussi fait de l'occultisme le thème central de plusieurs de ses films, montrant sa fascination pour le fameux occultiste anglais Aleister Crowley. Il est lui-même cité comme ayant à son tour influencé des réalisateurs comme Martin Scorsese, David Lynch et John Waters. Hollywood Babylone est son seul livre avec une première version publiée à la fin des années 50 et une deuxième en 1986.

Pour finir le titre vient d'une super-production du réalisateur W. Griffith en 1915 "la chute de Babylone". Les décors démentiels et gigantesques resteront debout de longues années malgré les dégradations, les incendies et les intempéries, et se tiendront fantomatiques  au bord de ce qui allait devenir plus tard Sunset Boulevard.


9782367190112.jpg

11,95 édition Tristram


Dans un registre totalement différent : 101 petits secrets de mode qui font les grandes créations.

Un petit guide en 101 fiches qui t'explique la mode, ses techniques et ses grands et petits secrets dont la dernière (et OUI je te spoile la fin) est une citation d'Yves-Saint-Laurent "Les modes passent, le style est éternel".

Je ne peux que plussoyer cette pensée du maître.

Le livre se prend, se repose, se feuillette au gré de tes envies et de ton inspiration. Tu peux parcourir les fiches ou t'arrêter pour comprendre une technique de coupe ou de stylisme.

Le livre s'articule autour de 5 grands thèmes :

la mode,  

les métiers de la mode,

style et processus créatif,

tissus, couleurs et motifs,

confection.

Chaque fiche est accompagnée d'un croquis en noir et blanc illustratif ou explicatif.

Même si le livre semble plus fait pour ceux qui se destinent à une carrière dans la mode et que ce n'est pas ton cas, il est toujours intéressant de connaître le pourquoi du comment de certains vêtements, techniques de stylisme ou créations.

Pour ma part, je pense que certaines personnes devraient lire la fiche "il existe une zone d'ombre dangereuse entre vêtement et déguisement".

Non, je ne donnerai pas de noms.

C'est trop facile...

Mouhahahahahahahhahaah

 

22bf51b8a41811e28c3122000aa80097_7 (1).jpg

9,90 Editions Dunod

 

Et sinon à venir quand je l'aurai fini,  On/Off d'Olivier Pourriol où l'ex-chroniqueur livres du Grand Journal décrit sa "saison en enfer" dans l'émission et les coulisses du talk-show de manière très acide.

07/09/2009

Ouaiche, cousine, descends, y'a battle

Olympe m'a traitée..

Oui, carrément,

Sur la note d'hier - la liste des 100 bouquins préférés des français - elle m'a mise au défi de compter les bouquins écrits par des filles et de compléter jusqu'à totale parité.

Non mais quoi alors, j'aurais pas suffisamment de cojones et je laisserai tomber ??

Même pas en rêve, cousine..

Or donc, dans les 100 livres préférés des français, voici ceux qui ont été écrits par des FEMMES...


Jamais sans ma fille de Betty Mahmoody

Le journal d’Anne Frank d’Anne Frank.

La bicyclette bleue de Régine Deforge

Les oiseaux se cachent pour mourir de Colleen Mc Cullough

Dix petits nègres d’Agatha Christie

Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell.

Jane Eyre de Charlotte Brontë.

Les malheurs de Sophie de la comtesse de Ségur

Les hauts de Hurlevent d’Emily Brontë.

La mère de Pearl Buck

Les petites filles modèles de la comtesse de Ségur.

Bonjour tristesse de Françoise Sagan

Le club des cinq d’Enid Blyton.

Vent d’est, vent d’ouest de Pearl Buck

Le deuxième sexe de Simone de Beauvoir

Jalna de Mazo de la Roche

Les enfants de la terre de Jean M. Auel

La case de l’oncle Tom de H. Beecher-Stowe.


Soit un total de 18 sur 100.

 

Il me fallait donc trouver 82 bouquins écrits par des femmes pour arriver à parité avec cette liste de 100. Je les ai mis dans l'ordre de mémorisation, tous genres confondus. Ce qui donne un joyeux tout et n'importe quoi, mais c'est ça qui est drôle


Je vous rassure néanmoins sur ma performance intellectuelle, je ne suis pas un MONSTRE de connaissances livresques : je suis loin d'avoir lu TOUS ces bouquins et je me suis un poil aidée d'internet. Mais s'ils figurent dans cette liste c'est que j'ai au moins entendu parler, soit de l'auteur, soit du titre..


1. A Aphrodite Sappho (ou Sapho)

2. Correspondance - La Marquise de Sévigné

3. La mare au diable - George Sand

4. Le coeur est un chasseur solitaire - Carson Mc Cullers

5. Eaux profondes - Patricia Highsmith

6. Le mariage inattendu de Chérubin -  Olympe de Gouges (et paf Olympe, t'es démasquée)

7. Les rois et les voleurs - Muriel Cerf

8. Mordoc - Patricia Cornwell

9. La pesanteur et la grâce - Simone Weil

10. Frankenstein - Mary Shelley

11. Orgueil et préjugés - Jane Austen

12. Stupeur et tremblements - Amélie Nothomb

13. Le Huit - Katherine Neville

14. Pars vite et reviens tard - Fred Vargas

15. Enfance - Nathalie Sarraute

16. Prozac et autres curiosités - Lucia Etxebarria

17. De l'Allemagne - Madame de Staël

18. L'amant - Marguerite Duras

19. Le rempart des Beguines - Françoise Mallet-Joris

20. La ferme Africaine - Karen Blixen

21. La nuit du renard - Mary Higgins Clark

22. Les chats en particulier - Doris Lessing

23. Gigi - Colette

24. Le journal d'Asta - Ruth Rendell

25. L'oeuvre au noir - Marguerite Yourcenar

26. Emmanuelle - Emmanuelle Arsan (MOUAHAHHAH - immanquable !!)

27. L'ile des morts - PD James

28. Mrs Dalloway - Virginia Woolf

29. La princesse de Clèves - Mme de Lafayette

30. Blonde - Joyce Carol Oates

31. Sourire de loup - Zadie Smith

32. Histoire d'O - Pauline Réage

33. Va voir maman, papa travaille - Françoise Dorin

34. Sex & the city - Candace Bushnell

35. Le Diable s'habille en Prada - Lauren Weisberger

36. Lestat le Vampire - Ann Rice

37. Lettres de Mme Roland - Mme Roland

38. L'Ame - Elsa Triolet

39. Sonnets - Louise Labé

40. Le voyage enchanté - Louise Weiss

41. Agnes Grey - Anne Bronte

42. Lettres - Ninon de Lenclos

43. A la recherche d'un jeune peintre - Gertrude Stein

44. Beloved - Toni Morrison

45. Les vivants et les morts - Anna de Noailles

46. Le lit à colonne - Louise de Vilmorin

47. Le dieu des petits riens - Arundhati Roy

48. Accordez-moi cette valse - Zelda Fitzgerald

49. Henry & June - Anais Nin

50. Trafiquant de beauté - Zoé Valdes

51. Voyage d'une parisienne à Lhassa - Alexandra David-Neel

52. La joueuse de Go - Shan Sa

53. Ruth - Lou Andréas Salomé

54. L'accro du shopping - Sophie Kinsella

55. Rebecca - Daphné du Maurier

56. Lame de fond - Minette Walters

57. Baise-moi - Virginie Despentes

58. Belle et Sebastien - Cécile Aubry

59. Fantomette contre Fantomette - Josette Stéfani

60. Le bon plaisir - Françoise Giroud

61 L'Astragale - Albertine Sarrazin

62. Comme une valse - Dorothy Parker

63. Le sorcier de Terremer - Ursula le Guin

64. Meurtre sur la Falaise - Elisabeth Georges

65. Nefertiti et le rêve d'Akhenaton - Andrée Chédid

66. Pages d'Islam - Isabelle Eberhardt

67. Jeunesse d'Isabelle Eberhardt - Edmonde Charles-Roux (Mouahahahha, je triche)

68. Le merveilleux voyage de Nils Olgersson - Selma Lagerlof

69. La maison aux esprits - Isabel Allende

70. Prélude - Katherine Mansfield

71. Les 4 filles du Dr Marsh - Louisa May Alcott

72. Le complexe d'Icare - Erica Jong

73. La couleur pourpre - Alice Walker

74. Epistre au dieu d'amour - Christine de Pisan

75. Voyages dans les ténèbres - Jean Rhys

Et pour terminer, parce que je commence à en avoir plein les flûtes, je fais quelques doublons avec les auteurs déjà cités ci-dessus

76. Chéri - Colette

77. Mort sur le Nil - Agatha Christie

78. Aimez-vous Brahms - Françoise Sagan

79. La petite Fadette - George Sand

80. Oui oui et le Père Noel - Enid Blyton

81. Reflet dans un oeil d'or - Carson Mc Cullers

 

82. Les Pensées de Manu - Manu


MOUAHAHAHAHHA... C'te mégalo.. Bon, 3 heures de boulot, MAIS J'AI REUSSI !!

C'est qui la plus forte, hein, hein ???

pile-de-livres-thumb3780124.jpg

 

 

Et si vous voulez du Manu un peu différent de ce que vous avez l'habitude de lire c'est aujourd'hui chez Luc (à partir de 10 h) - où je me lance dans l'analyse politique..

06:00 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (44) | Tags : liste, livres, femmes, écrivains | |  Facebook | |  Imprimer | |

06/09/2009

Manu fait son intello (qui se la pète en plus)...

Ce tag a parcouru les blogs il y a quelques temps. Je m'étais dit que je le ressortirais en cas de panne d'inspiration.

Donc étant donné que je manquais d'inspiration et que personne ne m'a demandé de le faire, par pur esprit de contradiction hop je m'y colle..


Il s'agit de cocher dans la liste des cent livres que préfèrent  les Français ceux qu'on a lus.

En mauve ceux que j'ai lus


1. La Bible.
2. Les Misérables de Victor Hugo.
3. Le petit prince d’Antoine de Saint-Exupéry.
4. Germinal d’Emile Zola.
5. Le seigneur des anneaux de J.R.R. Tolkien.
6. Le rouge et le noir de Stendhal.
7. Le grand Meaulnes d’Alain-Fournier.
8. Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne.

9. Jamais sans ma fille de Betty Mahmoody
10. Les trois mousquetaires d’Alexandre Dumas.
11. La gloire de mon père de Marcel Pagnol.
12. Le journal d’Anne Frank d’Anne Frank.
13. La bicyclette bleue de Régine Deforges
14. La nuit des temps de René Barjavel
15. Les oiseaux se cachent pour mourir de Colleen Mc Cullough
16. Dix petits nègres d’Agatha Christie.
17. Sans famille d’Hector Malot
18. Les albums de Tintin de Hergé.
19. Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell.
20. L’assommoir d’Emile Zola.
21. Jane Eyre de Charlotte Brontë.
22. Dictionnaires Petit Robert, Larousse, etc.
23. Au nom de tous les miens de Martin Gray
24. Le comte de Monte-Cristo d’Alexandre Dumas.
25. La cité de la joie de Dominique Lapierre
26. Le meilleur des mondes d’Aldous Huxley.
27. La peste d’Albert Camus.
28. Dune de Frank Herbert.
29. L’herbe bleue Anonyme
30. L’étranger d’Albert Camus.
31. L’écume des jours de Boris Vian.
32. Paroles de Jacques Prévert.
33. L’alchimiste de Paulo Coelho
34. Les fables de Jean de La Fontaine.
35. Le parfum de Patrick Süskind.
36. Les fleurs du mal de Charles Baudelaire.
37. Vipère au poing d’Hervé Bazin.
38. Belle du seigneur d’Albert Cohen.
39. Le lion de Joseph Kessel
40. Huis clos de Jean-Paul Sartre.
41. Candide de Voltaire.
42. Antigone de Jean Anouilh.
43. Les lettres de mon moulin d’Alphonse Daudet.
44. Premier de cordée de Roger Frison-Roche
45. Si c’est un homme de Primo Levi.
46. Les malheurs de Sophie de la comtesse de Ségur.
47. Le tour du monde en 80 jours de Jules Verne.
48. Les fourmis de Bernard Werber.
49. La condition humaine d’André Malraux.
50. Les Rougon-Macquart d’Emile Zola.

51. Les rois maudits de Maurice Druon.
52. Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand.
53. Les hauts de Hurlevent d’Emily Brontë.
54. Madame Bovary de Gustave Flaubert.
55. Les raisins de la colère de John Steinbeck.
56. Le château de ma mère de Marcel Pagnol.
57. Voyage au centre de la Terre de Jules Verne.
58. La mère de Pearl Buck
59. Le pull-over rouge de Gilles Perrault.
60. Mémoires de guerre de Charles de Gaulle
61. Des grives aux loups de Claude Michelet
62. Le fléau de Stephen King.
63. Nana d’Emile Zola.
64. Les petites filles modèles de la comtesse de Ségur.
65. Pour qui sonne le glas d’Ernest Hemingway
66. Cent ans de solitude de Gabriel García Márquez
67. Oscar et la dame rose d’Eric-Emmanuel Schmitt
68. Robinson Crusoé de Daniel Defoe.
69. L’île mystérieuse de Jules Verne.
70. La chartreuse de Parme de Stendhal.
71. 1984 de George Orwell.
72. Croc-Blanc de Jack London.
73. Regain de Jean Giono
74. Notre-Dame de Paris de Victor Hugo.
75. Et si c’était vrai de Marc Levy
76. Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline.
77. Racines d’Alex Haley
78. Le père Goriot d’Honoré de Balzac.
79. Au bonheur des dames d’Emile Zola.
80. La terre d’Emile Zola. Oui.
81. La nausée de Jean-Paul Sartre.
82. Fondation d’Isaac Asimov
83. Le vieil homme et la mer d’Ernest Hemingway.
84. Louisiane de Maurice Denuzière
85. Bonjour tristesse de Françoise Sagan
86. Le club des cinq d’Enid Blyton.
87. Vent d’est, vent d’ouest de Pearl Buck
88. Le deuxième sexe de Simone de Beauvoir
89. Les cavaliers de Joseph Kessel
90. Jalna de Mazo de la Roche
91. J’irai cracher sur vos tombes de Boris Vian
92. Bel-Ami de Guy de Maupassant.
93. Un sac de billes de Joseph Joffo
94. Le pavillon des cancéreux d’Alexandre Soljenitsyne
95. Le désert des Tartares de Dino Buzzati
96. Les enfants de la terre de Jean M. Auel
97. La 25e heure de Virgil Gheorghiu
98. La case de l’oncle Tom de H. Beecher-Stowe.
99. Les Thibault de Roger Martin du Gard
100. Le silence de la mer de Vercors

 


Ok, je me la pète, j'ai lu 40 des 100 bouquins préférés des français...C'est ça la classe, point final..

Il y en a peut-être d'autres que j'ai lu d'ailleurs, mais que j'ai oublié... J'ai la classe mais un trou dans la tête aussi...

Je tiens à protester vivement contre la présence de Marc Lévy dans ce classement ce qui m'oblige à le citer sur mon blog.. Il n'y a que lui pour penser qu'il est écrivain.


Ah oui, et relisez la bible aussi, je ne fais pas de prosélytisme, c'est juste qu'historiquement c'est assez intéressant. Et procurez vous une version non expurgée.. Vous verrez, c'est marrant pour un fondement de la culture judéo-chrétienne, c'est plein de stupre et de fornication, et pas de la petite bière, croyez-moi, comme dirait le personnage le personnage principal : dieu.


Lisez en général, tout, c'est bien. Sauf Marc Lévy. Sinon on va se fâcher..

 

31gastonPortantUnePileDeLivres1_09122007_125759.jpg

PS : et ne comptez pas sur moi pour faire le tag bleu en revanche, j'ai dit non, c'est non...

06:00 Publié dans Livre | Lien permanent | Commentaires (55) | Tags : tag, livres, 100 livres | |  Facebook | |  Imprimer | |

10/05/2009

Je me pleure sur les chaussures, en vendant mon bouquin...

La grande mode c'est aujourd'hui de raconter ses turpitudes dans un bouquin..

Je pense que le point de départ (plus ou moins) a été le livre de Catherine Millet où elle étalait complaisamment sa vie sexuelle débridée..

Depuis pas une semaine sans qu'un people (plus ou moins has been en général) ou un inconnu en quête de célébrité publie ses débordements dans un pavé - sans aucun intérêt et écrit par un nègre en général.

Dernier exemple en date : le secrétaire particulier de Carla Bruni qui raconte son viol par par son tuteur puis sa vie de dérives..

Ce n'est pas kiki qu'aura la plus grosse, c'est kiki qu'aura les plus gros malheurs ou les plus grosses déviances : j'ai couché avec mon frêre, je suis attiré par les chêvres (remarque moi aussi, surtout la variété cashmère), je vis avec une vessie artificielle et les oreilles d'un donneur mort, j'ai volé l'orange et j'ai fait dix ans de zonzon par erreur, j'aime Céline Dion (mouahahhhaha), j'ai été exhibitionniste mais je me soigne, etc, etc..

Et évidemment on vient parler de tout ça pour vendre son bouquin à la tévé, en rajoutant une couche si possible, c'est mieux..

Ok, c'est triste, je compatis tout ça, je comprends que pour certains écrire un bouquin (si c'est bien eux qui l'écrivent) soit une forme de thérapie..

Mais je trouve ce déballage d'une telle INDECENCE et d'un tel EXHIBITIONNISME... Les gens ont-ils a ce point BESOIN d'étaler leur vie dans les médias pour EXISTER ??

Ou est-ce juste pour gagner des sous et se faire connaître ?

Vous savez ce qu'on dit, les grandes douleurs sont muettes.

Je crois profondément que les grands malheurs aussi... C'est bien d'en parler à son entourage OU à des spécialistes, oui, absolument.

Mais les répandre sur la place publique c'est pire, pour moi, que de marcher cul nu sur le port de Saint-Trop' un 15 août..

En attendant, je viens moi-même de publier un petit livre qui n'a absolument RIEN a voir avec ce qui précède. Achetez-le, c'est bien...


Livre.jpg


PS : cette note vient d'un com sur le sujet, abordé chez Proserpine..
PS2 : venez prendre aussi votre pied aujourd'hui  avec moi chez Fromage et Dessert !!

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (35) | Tags : biographies, livres, people, catherine millet | |  Facebook | |  Imprimer | |

28/08/2008

Les pt'its trucs de la rentrée

Bon, moi je suis un peu sortie de la problématique, mais il y a plein de jeunes mamans qui viennent ou font des blogs et quand je suis tombées sur ces infos, j'ai pensé qu'elles pouvaient leur rendre service.

En effet, à partir du CP, la rentrée des classes, c'est l'angoisse.

Pour les plus chanceux, la liste des fournitures est donnée à la fin de l'année précédente, et vous avez tout l'été pour acheter cahiers et crayons tranquillement.

Pour les autres... C'est la loose... Et vous vous retrouvez avec 12350 autres personnes chez votre Aucarrecoraleclerc du coin le samedi qui suit le jour béni ou vous avez enfin refourgué vos mioches à l'éducation nationale, après les avoir supporté pendant plus de deux mois.

Et, évidemment, les 12350 autres parents veulent l'agenda scolaire diddle rose et violet que votre progéniture vous réclame depuis une semaine sur l'air des lampions "parce que Clara elle l'a et que Clara c'est ma copine".

Et évidemment, il n'y en a plus...

Et évidemment votre progéniture vous fait une crise de nerfs au rayons fournitures. En même temps que 12350 autres progénitures qui n'ont pas trouvé le cartable de leurs rêves.

Et évidemment, dans ces conditions, vous finissez votre samedi les bras en croix dans le canapé et une poche de glace sur la tête.

Et évidemment c'est la même chose le samedi suivant, parce qu'entre temps, il y a eu un deuxième round de commandes.

ET BIEN JE DIS STOP !

Si vous voulez éviter les hurlements dans les rayons, la bataille rangée pour le dernier cartable, et la file d'attente interminable aux caisses, vous pouvez AUSSI commander vos fournitures sur internet.

Voici 5 sites sélectionnés par Elleadore qui vous aideront à couvrir vos bambins de fournitures, sans stress. Avec les plus et leurs moins pour chacun d'entre eux

rentrée des classes

Le plus :
Pour gagner du temps et de l'argent, Rentréedesclasses.fr propose des packs "tout compris" pour le primaire ou le collège. Ardoises et gouache pour les petits ; stylos, cahiers, et intercalaires pour les ados. Idéal pour tout régler d'un seul clic.
Le site a également songé aux budgets serrés et présente une gamme 'Pouvoir d'achat' avec des produits à petits prix.

Le moins :

Les fans de dessins animés ou autres jeux vidéo seront déçus : Rentréedesclasses.fr ne propose aucun produit sous licence !

www.rentreedesclasses.fr

rentreedesclasses.jpg

Cultura

Le plus :
Cultura gâte ses clients écolo et dispose d'une rubrique 'Développement durable' présentant une sélection de produits verts : stylos en plastique recyclé, pâte à papier provenant de forêts gérées durablement, colle élaborée à partir d'amidon de maïs et de pomme de terre...
Encore plus sympa, le site se veut aussi solidaire avec les gauchers ! Un espace leur est consacré avec stylos, ciseaux, cahiers d'écriture conçus spécialement pour eux...

Le moins :
Beaucoup d'articles de grandes marques, donc une facture un peu plus salée qu'ailleurs ! www.cultura.com

Vive la rentrée


Le plus :
Les parents pressés peuvent y télécharger des listes de fournitures préétablies par niveau scolaire. Il n'y a plus qu'à passer commande !
Naruto, Kid Paddle, Batman... Les enfants y trouveront sans peine un cartable ou une trousse à l'effigie de leur héros préféré !

Le moins :

Vendant beaucoup de produits par lots, ce site est idéal pour les familles nombreuses... mais pour un dépannage, c'est moins pratique ! www.vivelarentree.com

A vos trousses !

Le plus :
Une idée originale et pratique : envoyez la liste scolaire de votre enfant et, dans un délai de 24 heures, A vos trousses vous renverra un devis détaillé que vous n'aurez plus qu'à valider pour passer commande. Idéal pour comparer les prix entre plusieurs sites.

Le moins :

Un aspect un peu rebutant de prime abord... www.avostrousses.com

Ma Papeterie

Le Plus :
La livraison de vos fournitures scolaires à seulement 4,50 € partout en France, quel que soit le contenu de votre colis. On applaudit !
Certains articles louant les mérites de Ma-Papeterie.com sont consultables dans la rubrique " On parle de nous " et attestent du sérieux du site.

Le moins :
Alors que certains autres cybermarchands sont fiers de vanter leur indépendance, Ma-Papeterie.com a noué un partenariat avec un grand nom de la papèterie. En conséquence, la plupart des cahiers sont tous de la même marque ! www.ma-papeterie.com

vivelarentree.jpg

 

En plus de Elleadore, Manu elle vous livre son petit truc perso. Plus besoin de courir après vos livres scolaires ! Sur internet chez Amazon, vous avez un très large choix d'ouvrages et de livres de TD scolaires neufs  ou d'occasion. La plupart du temps la livraison est gratuite et votre commande arrive généralement en quelques jours !

Mon autre truc, c'est de filer un bifton à ma descendance et de la laisser affronter par elle-même les hurlements, la bataille rangée pour le dernier cartable et la queue interminable aux caisses. Mais c'est difficilement applicable avant 12/13 ans. Sinon le gosse va vous acheter pour 25 euros de carambars à la boulangerie du coin.

 

Pour vous donner des nouvelles aussi du concours ! La bannière n'a pas encore été publiée chez les influençeurs... Ca ne saurait tarder. Et la première à m'avoir fait parvenir son oeuvre est ACGS. Je peux vous dire qu'elle a fait TRES FORT !!! Pour les sourds-muets-aveugles-ermites qui n'auraient pas encore entendu parler du concours à Manu qu'il est beau c'est LA

http://lespenseesdemanu.hautetfort.com/archive/2008/08/22...

 

Enfin, pour terminer, la pensée du jour :

C'est pas parce qu'on a rien à dire qu'il faut forcément se taire

et inversement...

20:03 Publié dans Les pt'its trucs à Manu | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : rentrée des classes, fournitures, livres | |  Facebook | |  Imprimer | |