Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2012

Ca va live-tweeter sévère

Tu aimes le live-tweet.

Si, ne dis pas le contraire.

Je te vois raconter n'importe quoi sur des agriculteurs en mal d'amour ou des apprenties chanteuses qui massacrent  "I will always love you" devant la France entière.

Tu aimes donc suivre les aventures des grands cuisiniers de demain dans Top Chef.

Le concours de cuisine réservé aux professionnels, revient pour une 3ème saison avec les 14 meilleurs espoirs de la cuisine

Toujours en présence de Ghislaine Arabian, Thierry Marx, Christian Constant et Jean-François Piège, qui les jugeront et de Cyril Lignac qui les accompagnera dans cette aventure.

Cette année encore, les candidats vont devoir rivaliser de créativité et de technique autour d’épreuves collectives ou individuelles inédites.

Pour la première fois, un chef étoilé  rejoint la liste des candidats ! Ainsi qu'un amateur, l'un des lauréats d’un « Dîner presque parfait : la meilleure équipe de France », Ruben Sarfati, qui accède au concours malgré son statut de non professionnel !

Au milieu d'un casting plein de surprises, vous pourrez aussi découvrir un sacré personnage, Norbert et ses rouflaquettes, un cuisinier autodidacte qui va faire parler de lui à coup sur !!

Il y a du level verbal, de l'humour, de l'action, du cube, des légumes en julienne et des épreuves incredibeules. Comme cuisiner pour le Djamel comedy club, des bikers ou encore un couvent de bonnes soeurs !

 

Et en bonus Alexis Braconnier, le très choupi candidat de Top Chef saison 2  est de retour ! Vous le retrouverez chaque semaine en exclusivité sur topchef.fr pour "Les secrets de la recette", un programme disponible uniquement sur le web. 

A la fin de chaque prime, il reviendra sur l’une des recettes de la soirée et expliquera étape par étape comment la réaliser facilement chez soi ! En plus de la recette, Alexis vous livrera ses conseils et astuces pour réaliser un plat comme un grand chef et épater tout votre entourage ! Alexis sera aussi présent chaque soir de prime sur Facebook et Twitter pour commenter en direct l'émission 

 

Mais en plus cette année si vous êtes parisien, ou de passage, vous pourrez vivre en direct l'expérience Top Chef.

Pour la première fois, un restaurant éphémère vous propose de venir déguster la cuisine des talents de l’émission : Romain Tischenko, Stéphanie Le Quellec, Brice Morvent, Grégory Cuilleron, Pierre Augé, Alexandre Dionisio, Paul-Arthur Berlan, etc... et tous les nouveaux talents de cette troisième saison.

Un lieu revisité pour devenir « le Club House » de l’émission et de fête de la gastronomie.

L'émission a investi  L’ALCAZAR (62 rue Mazarine 75006 Paris) du premier soir de diffusion jusqu’à la finale. Vous pourrez y déguster les menus concoctés pendant l'émission et ce pour des prix allant de 30 à 45 euros (pour 3 plats).

N'hésitez pas à réserver dès le 3 février via lafourchette

Ou alors à vous régaler les mirettes devant les créations des candidats de l'émission à partir du lundi 30 janvier, date de diffusion du premier épisode !!

J'y serai. Fidèle au poste et au twitter. 
 
Aaaaa bientooooooot

IMG_5480v2.jpg

 

06:00 Publié dans Séries, TV | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : top chef, m6 | |  Facebook | |  Imprimer | |

01/11/2010

Incroyable canapé au fromage

Il y a des moments où un sourire béat vient fleurir sur vos lèvres.


Notamment quand on vous dit "viens voir l'avant première d'Incroyable Talent saison 4", émission dont vous êtes assez friande en temps ordinaire.

Non pas pour les numéros, quoique certains soient assez bluffants.


Mais pour voir des gens se faire humilier. C'est toujours drôle.

 

Avant-première en présence de Dave, qui sera un des 3 jurés de l'année.

Je rappelle le principe de l'émission pour ceux qui ne la connaitraient point encore : un télé-crochet certes, mais de numéros divers allant du cirque à la danse en passant par le chant et le... n'importe quoi.

Ce qu'on appelle grosso-modo le music-hall.

Ah, petite précision, pour les fans de suspense ce sont toujours des danseurs qui gagnent.


Revenons donc à l'avant-p. J'étais plutôt contente de rencontrer Dave qui était quand même un de mes maîtres à languedeputer.

Après environ une demie-heure à l'entendre parler alternativement de lui, sa carrière et ses cachets en boucle assise toute seule sur un bout de canapé, disons que mon admiration avait décliné de quelques degrés sur l'échelle de Richter. Et j'avais l'impression d'être tombée dans une faille spatio-temporelle quelque part entre les années 70 et..... les années 70 en maison de retraite

 

Heureusement que twitter était là et que des têtes connues, celles de Fanny Berrebi et Eamimi en l'occurrence sont venues me tirer de la stupeur hébêtée où je plongeais irrémédiablement.

Nous n'avons pas trop eu le temps d'ergoter sur l'ambiance car peu de temps après, commençait la projection de la première partie de l'émission.

Entrecoupée par le rire de Dave s'amusant de ses propres blagues ... Aie ça pique.


Mais également d'un phénoménal petit four-rire (muhuhuhuhu moi aussi je ris de mes propres blagues) déclenché par un canapé au fromage.... qui.. Comment dire que j'ai rarement mangé un truc pareil. Le truc  qui m'a .. comment dire.. emporté la moitié des muqueuses, arraché les amygdales et fait tomber une dent à pivot.

 

Un truc extraterrestre. Je ne saurais même pas vous dire ce que c'était. Un gorgonzola mutant, un gruyère extraterrestre ou un comté OGM.

 

Ceci a donc quelque peu plombé le débat qui suivait la projection. Mon haleine chargée décollant les papiers peints, j'ai évité de parler pour ne pas asphyxier l'assistance. Ce soir-là et les trois ou quatre jours qui ont suivi, car malgré une cure de bain de bouche et d'alcool de menthe j'ai eu du mal à me défaire du souffle fromager maudit.

 

En revanche j'ai éliminé par erreur une ou deux personnes à la fin de la soirée suite à un léger oubli : la bise d'au-revoir. Les serveurs ont donc du évacuer non seulement des cadavres de bouteilles mais aussi des cadavres tout court.

Oups.

 

Sinon La France a un Incroyable Talent c'est à partir du mercredi 03 novembre sur M6. Cette édition s'annonce prometteuse avec quelques numéros bluffants d'après ce que nous avons pu en voir..

Rendez-vous donc sur twitter mercredi pour live-twitter l'affaire comme d'habitude !!

La-France-a-un-incroyable-talent 3.jpg

 

Et merci à Osmany et Thomas Clément de m'avoir supportée toute la soirée. Quoique je ne sois pas certaine qu'ils me reparlent un jour après ce billet..

06:00 Publié dans Séries, TV | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : incroyable talent, dave, m6, soirée, avant première | |  Facebook | |  Imprimer | |

20/04/2010

Eduquons, Hé ! Ducon

Samedi en regardant n'importe quoi à la télé je suis tombée sur une émission de nase sur M6.


Où une mère au physique et au caractère aussi énergiques qu'un Flamby en train de se liquéfier se faisait lamentablement envoyer aux fraises en termes fleuris par sa fille de 14 ans.


Personnellement la gisquette m'aurait sorti la moitié du quart de ce qu'elle balançait à sa pauvre mère désemparée, elle aurait fait un vol plané dans la pièce pour s'écraser dans le mur d'en face.

Mais pas la dame en question. Qui finissait par faire appel à un coach parental pour venir à bout de son petit démon à couettes et appareil dentaire.


Le coach parental apparaissant dans l'émission étant pour l'anecdote une de mes anciennes collègues, passée de la DRH au coaching.


Ma vie est pleine de pipeules.


Enfin bref.

Il y a encore peu je me serais moquée de la pauvre mère en la traitant de loque et en me demandant comment on pouvait se laisser à ce point piétiner par sa progéniture.


L'éducation étant pour moi une simple affaire de bon sens alliée à un minimum d'autorité.. Une main de velours dans un gant de fer

Ou l'inverse. C'est vous qui voyez.


Mais après une réflexion longue, intense et neuronale de mon cerveau, j'en suis arrivée à infléchir ma position initiale.

Oui, je sais appuyer sur les bons boutons parce que mes parents m'ont appris à le  faire.


Ma mère notamment, qui sous des aspects agités, énervants et passablement foldingos - ce n'est pas pour rien qu'on la surnomme l'Attila des maisons de retraite - qui vous donnent envie AUSSI de lui faire faire un vol plané à travers la pièce, ne serait-ce le respect du à son âge, m'a quand même montré sur quels boutons appuyer.

Mine de rien.


Ce qui n'est pas le cas de tout le monde. Evidemment quand vos parents sont largués ou absents, ça ne vous aide à rien à élever vos propres enfants, ni à trouver vos marques.


Du coup je me demande si je n'ai pas un créneau à prendre dans le coaching parental. J'ai de la psychologie, de la méthode, et me complimente souvent sur la bonne éducation de mes fils (qui sont beaux, intelligents ET bien élevés, je le rappelle)


et surtout..


Je fais peur aux gosses.


En les menaçant de les torturer APRES les avoir envoyé valser à travers la pièce.


Just call me Super-Nanny


supernanny.gif

 



NB : et à ceux qui se demandent pourquoi je passe mes week-ends à regarder n'importe quoi à la télé au lieu d'aller profiter du beau temps dehors, je vous signale que profiter du beau temps c'est complètement hasbinne. J'ai décidé de lancer la tendance "je m'enferme quand il fait beau" un point c'est tout.

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (41) | Tags : education, coach, m6 | |  Facebook | |  Imprimer | |

26/02/2010

Droit de réponse


Quand on hurle plus vite que l'on ne réfléchit, il faut en assumer les conséquences.


Il y a quelques jours j'expliquais ici que j'avais opposé un refus ferme et définitif à une journaliste de 100 % Mag pour un sujet car j'avais l'impression qu'on me forçait la main pour tourner chez moi. Sans penser une minute que cette jeune - et charmante - jeune femme pouvait me lire.


A ma décharge, j'ai toujours du mal à réaliser qu'une personne puisse venir me lire régulièrement (faudra UN JOUR que vous m'expliquiez quel intérêt vous trouvez à ma logorrhée verbale - et ce n'est pas de la fausse modestie), et a fortiori quand je l'ai plus ou moins envoyée bouler.


Venue, elle est, donc (je crois que j'ai trop regardé Star Wars, moi) - ce dont je la remercie.

Et répondu, elle a (Yoda sors de ce corps, bordel). Et courageusement.


J'aime les gens droits dans leurs bottes.


C'est pourquoi, car je pense que beaucoup d'entre vous n'ont pas vu sa réponse, j'ai voulu la mettre en exergue ici, avec son autorisation

Pauline, qui travaille donc pour l'émission 100 % Mag  a écrit

"Manu,


Depuis notre rencontre, je vous lis presque tous les jours et je dois dire que j'aime beaucoup ce blog et ce que vous y écrivez. 
Je suis une grande lectrice de blogs en général mais je ne laisse jamais de commentaire, jusqu'à ce matin. 
Concernant ce billet, je tiens à dire que je n'ai pas voulu vous "forcer la main" pour le reportage sur le blues du dimanche soir. Il m'a juste semblé plutôt logique d'interviewer une personne qui parle de son blues du dimanche et du fait qu'elle traine chez elle sans avoir le courage de sortir... justement chez elle et non dans un intérieur qui n'est pas le sien. C'est une question d'honneteté, même si, je vous l'accorde, cela n'aurait pas changé grand chose. 
Je vous ai fait part de ce sentiment et il était libre à vous de refuser, ce que vous avez fait. 

Voilà, c'est tout bête mais je ne pouvais pas vous laisser dire que je vous avais forcé la main, ce n'est pas ma façon de travailler et je respecte toujours les choix de mes témoins. 

Bonne continuation."

 

Je tire de cet échange la conclusion suivante : la communication écrite n'est jamais aussi évidente qu'elle parait l'être. Surtout à travers un support tel que le mail. On peut très vite arriver à des malentendus sans le support du langage corporel.


Ma deuxième conclusion sera adressée à moi-même : MAIS FERME TON CLAPET DE TEMPS A AUTRES, PAUVRE IMBECILE, NOM DE DIEU..


Sinon, encore une fois soyez gentils de m'expliquer pourquoi vous venez me lire régulièrement. Je cherche de la matière pour entamer une psychanalyse. Merci

 

starwars%20Yoda.jpg

 

 

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (45) | Tags : m6, 100 % mag, droit de réponse | |  Facebook | |  Imprimer | |

23/02/2010

Le jour où j'ai refusé de passer sur TF1


... Et ou j'ai définitivement abandonné mes 15 minutes de célébrité..


Acte 1 : la semaine dernière je reçois un mail d'une charmante journaliste me demandant si je souhaiterais témoigner pour une émission de TF1. Elle a vu un de mes billets "Barbie la Poisse" ou je racontais comment à chaque visite de la branche américaine de ma famille, les calamités diverses et variées s'abattaient sur nous. Le sujet l'intéresse me dit-elle.


Acte 2 : TF1, mmmmm, me dis-je, saisie d'un léger et fugace doute. N'ayant nulle envie d'exhiber mon minois chez JP Pernault ou chez Cauet, je lui demande quelques précisions sur le contexte et le nom de l'émission.


Acte 3 : La charmante me répond qu'il s'agit de l'émission "Les soirées de l'étrange". Il lui semble que mon histoire d'enchaînement de catastrophes américaines dépasse la pure coïncidence pour aller dans des sphères inconnues et métempsychiques.

Couic.

Certes j'ai des côtés assez surréalistes mais de là à cautionner des histoires abracadabrantesques par mon témoignage... Comment dire.. Je le sens moyen..


Acte 4 : je prends mon plus beau clavier et réponds donc finalement à la charmante que puisqu'il en est ainsi, je vais décliner cette offre oh combien intéressante.


Voilà.


J'ai donc, comme je le disais plus haut, perdu toute chance d'avoir mes quinze minutes de célébrité.

D'autant que j'avais aussi envoyé bouler l'émission 100 % mag sur M6 il y a quelques mois. Il voulaient me forcer la main pour tourner un sujet chez moi alors que j'avais refusé au préalable.


Je me suis donc grillée auprès de la majorité des chaînes françaises. A jamais


Mais j'ai aussi probablement évité d'avoir à sortir de chez moi avec un sac sur la tête pendant les 15 prochaines années.


Et c'est plutôt pas mal.

 

195094.jpg

 

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (58) | Tags : tf1, m6, les soirées de l'étrange, 100 % mag | |  Facebook | |  Imprimer | |