Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/05/2010

Portnawak et compagnie


Entre les interviews, Roland Garros et Nouvelle Star à la télé et le reste, je suis overbookée.


Je note d'ailleurs au passage avec la plus grande tristesse que personne ne m'a proposé des places en loge pour Roland Garros même contre échange de menus services seskuels. C'est dommage, une certaine expérience de ma part vous aurait permis de passer un bon moment, enfin bref..



Je saurai m'en souvenir quand j'aurai le pouvoir : Roland-Garros me sera entièrement réservé. A moi et aux personnes qui me flatteront suffisamment.

Et je pense que vu mes récentes incursions dans la sphère politique, je ne devrais plus trop tarder à l'avoir, le pouvoir, méfiez-vous.


Je disais donc que j'étais overbookée, pas le temps pour creuser des sujets de fond comme qui couche avec qui, la liste des gens que je n'aime pas (j'ai réussi à trouver 4 bloggeurs/euses + quelques personnes dans la vraie vie) ou ma vie, mon oeuvre et ma pensée en dedans de mon cerveau.

 


Du coup c'est open. Vous pouvez faire n'importe quoi sur cette note : montrer vos seins, dire des âneries, me faire des propositions malhonnêtes, exprimer votre indignation, vous mettre en grêve pour les retraites, dauber sur votre voisin, raconter votre vie, etc..


Et si tu es Suédois, blond, musclé avec des tablettes de chocolat tu peux aussi me laisser ton numéro de téléphone.


Pour terminer dans le n'importe quoi je profite du passage de Lady Gaga à Paris pour dénoncer un honteux plagiat de sa part. Cette personne qui braille des chansonnettes à moitié nue a odieusement pompé mon look. Je pense d'ailleurs faire un recours en justice.


La preuve.


Manu Gaga 3.JPG
Manu Gaga 1.JPG
Manu Gaga 2.JPG



06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (24) | Tags : n'importe quoi, lady gaga, roland garros | |  Facebook | |  Imprimer | |