Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/03/2008

Neuilly, la série télé...

Mieux que Dallas, mieux que les Experts, la nouvelle série à suspense du printemps c'est...

NEUUUILLLYY, ton univers impitoya-a-ble.

Dernier rebondissement en date, le licenciement sec et définitif du pauvre Martinon-non-non...

C'est le début de l'épuration pour les ex-chouchous de Cécilia. Voici l'information trouvé dans le journal 20 minutes...

"Tu ne fais plus partie du dispositif." C'est ce qu'aurait déclaré Nicolas Sarkozy à son porte-parole David Martinon, selon le journal «Le Monde». La scène se serait déroulée vendredi dernier à Bruxelles, en marge d'un déplacement du chef de l'Etat pour une réunion du Conseil européen.

David Martinon aurait été prié de ne plus se montrer sur les images de télévision dans la foulée du président. Cette mesure fait partie des modifications de l'équipe présidentielle décidées par Nicolas Sarkozy en prévision de l'après-municipales.

Ancien protégé

L'énarque, protégé de l'ancienne épouse de Nicolas Sarkozy Cécilia, avait été désigné dans cette fonction après l'élection présidentielle de 2007. Son avenir au sein de la garde rapprochée du chef de l'Etat était compromis depuis le 11 février dernier, lorsqu'il avait été contraint d'abandonner la course à la mairie de Neuilly-sur-Seine.

Franck Louvrier, conseiller en communication de Nicolas Sarkozy, devrait reprendre des tâches plus importantes. La fonction de porte-parole pourrait être reprise par Jean-David Levitte, actuel conseiller diplomatique élyséen, pour les questions internationales et par le secrétaire général de la présidence Claude Guéant pour le reste, écrit «Le Monde».

Les «points de presse» hebdomadaires seraient amenés à disparaître. Selon la presse, David Martinon pourrait être nommé consul général à New York, réintégrant ainsi son corps d'origine, les affaires étrangères"

A qui le tour ? Comme nous en avions déjà discuté avec Gilles et Angélita sur leurs blogs respectifs, il se pourrait que Rachida Dati  soit la prochaine victime de la vengeance des ex-"bannis" par Cécilia Sarkozy, revenus en grâce depuis le divorce.

Très connotée pour son amitié avec l'ex-première dame de France, elle s'est en plus mis à dos l'ensemble du corps judiciaire, des juges jusqu'au avocats, qui remettent même en cause ses compétences (selon des infos perso émanant de personnes proches du milieu de la justice).

C'est vrai qu'on la voit beaucoup moins depuis quelques temps, notamment dans les voyages officiels.

La suite au prochain épisode...

 

15:27 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : neuilly ; ump | |  Facebook | |  Imprimer | |

07/03/2008

(Auteuil) Neuilly (Passy) Tel Est Notre Ghetto... 2

Apparemment, l'irréprochable Patrick Balkany, député des Hauts de Seine, maire totalement innocent de Levallois-Perret (commune limitrophe de Neuilly, pour information des non-parisiens), UMPiste de choc, excellent ami et par ailleurs cire-pompes attitré de MiniNico à fait part dans une lettre de son soutien "ferme et sans réserve" au candidat dissident Arnaud Teullé ex-UMP.

UMP dont le candidat officiel n'est pas un UMP mais,  après l'éviction de Martinon, on s'en rappelle,  un divers droite : Jean-Christophe Fromentin.

Deux explications possibles :

  • Soit Balkany a un os à ronger avec son futur voisin, JC. Fromentin
  • Soit Teullé remonte dans les sondages et l'Elysée, via l'intervention de son sous-fifre Balkany, diversifie ses placements "au cas où"
Dans ce climat de confusion grandissante et de panique générale, les mémères à caniches de Neuilly vont finir par voter Olivier Besancenot !!

21:32 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : neuilly ; ump | |  Facebook | |  Imprimer | |

12/02/2008

(AUTEUIL) NEUILLY (PASSY) TEL EST NOTRE GHETTO...

La situation de la campagne municipale à la mairie de Neuilly est tellement confuse qu'on dirait un épisode des feux de l'amour.

Résumé de la saga des Hauts de Seine :

  • Nico 1er, duc de Neuilly est élu roi de France, heu pardon, président de la république
  • Pour lui succéder, sa majesté, choisit, sur l'avis de la reine Cécilia, dont il est un des favoris, le petit Martinon, par ailleurs porte-parole de l'Elysée, qui est adoubé derechef par l'UMP
  • Mais, un élu local Neuilléen, JC. Fromentin, divers droite, refuse que Martinon lui pique son fromage potentiel, et se maintient contre le dit Martinon. Nous avons donc à ce stade deux candidats à droite. Pour l'instant, ça reste relativement simple.
  • La reine  Cécilia se tire avec un fils de pub. Rien à voir direz-vous. Si, le pauvre Martinon perd son principal soutien
  • Il y a quelques semaines, un sondage censé rester confidentiel devient public. Fromentin, le renegat y est donné vainqueur devant Martinon, le chouchou de moins en moins chouchou.
  • Aussitôt, le fils Sarko (casé dans l'équipe de campagne de Martinon parce qu'on ne sait pas quoi en faire d'autre ailleurs), Arnaud Teullé et une autre élue locale font sécession, sous pretexte qu'ils ont entendu les voix divines qui leur ont ordonné de bouter Martinon hors de Neuilly (traduction : c'est un loser parachuté, on le lâche pour aller avec un winner). Le fils sarko montre là qu'il est de la même trempe que son père : le plus rapide planteur de couteau dans le dos de l'ouest...Arnaud  Teullé se payant le culot de déclarer face aux caméras que le pauvre Martinon reste "un grand ami" (véridique, je l'ai vu en direct)
  • Il en résulte un souk monstrueux à l'UMP ou le chef Devedjian-Kaa (il me fait penser au serpent Kaa dans le livre de la jungle, aussi ondulant et visqueux),  est obligé d'intervenir
  • Face à la pression de ses "amis", Martinon jette l'éponge.
  • Il serait question que le prince héritier Sarko prenne la tête de liste. L'opposition crie à la république bananière.
  • l'UMP désigne l'ex-disgracié JC. Fromentin comme candidat officiel. Fromentin jubile mais déclare qu'il ne rejoindra pas pour autant l'UMP. Le candidat officiel de l'UMP à Neuilly ne fait donc pas partie... du parti.
  • Furieux, c'est au tour du "traitre" Arnaud Teullé de refuser qu'on lui pique son fromage potentiel. Il s'attendait à ce qu'on le désigne comme candidat potentiel. Il déclare donc se présenter contre JC. Fromentin.
  • On arrive donc à une situation Ubuesque où le candidat officiel UMP ne fait pas partie de l'UMP et le dissident en fait lui, bel et bien partie...
  • Je pense que les pharmacies de Neuilly vont rapidement être en rupture de stock d'aspirine...

Franchement, vous ne trouvez pas que ça fait désordre, vous ??

Et pour illustrer tout ceci, je ne pouvais pas faire autrement que de vous passer le célèbre sketch des inconnus : Auteuil, Neuilly, Passy 

22:30 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : Neuilly ; UMP | |  Facebook | |  Imprimer | |