Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/08/2011

Il a suffit d'une requête google...

...Pour me rappeler combien de tordus trainent sur web.

Quand je tombe au coin de mes requête plutôt drôles d'habitude sur "fille de 14 ans naturiste", je n'ai franchement plus envie de rire.

C'est à cet instant précis que je me dis "ok, fâchons-nous avec la deuxième moitié de la blogo maman, celle qui ne m'avait pas hurlé dessus hier"

Parce que je vais écrire à cette occasion une chose que j'avais envie de dire depuis longtemps, quitte à me confronter avec certains ou certaines  :


Les photos d'enfants sur le web, personnellement, j'éviterais.


Même de dos, même prises de loin ou volontairement floues.

Chacun fait ce qu'il veut, je comprends parfaitement qu'on soit très fier(e) du joli minois de sa progéniture, et qu'on ait envie de le montrer sur son blog ou sur facebook.

 

Mais, je suis d'accord avec ma chère camarade Domydom pour dire que la seule idée qu'un tordu fasse des saletés sur une photo de mon gosse me fait vomir.

En plus sans tomber dans la parano la plus totale, une adresse IP ça se repère facilement.

Sachez que via votre adresse IP, on peut facilement trouver votre adresse postale. Couplée à quelques détails ou photos trop explicites, et un pervers peut  pister votre enfant, sans aucun problème.

Je suis (vraiment) arrivée sur le web a un moment où mes fils étaient déjà grands. J'ai accepté une ou deux fois à sa demande, et récemment, de mettre en ligne des vidéos de mon fils cadet et de son groupe pour lui faire un peu de pub alors qu'ils avaient 16/17 ans. Et pas avant.

Je répugne toujours à le faire, même si mes fils ont largement dépassé la zone critique et qu'ils mettent eux-mêmes leurs photos sur Facebook. 

J'ai essayé de leur expliquer les dangers du web en leur disant simplement que donner ses coordonnées en ligne équivalait parfois à les donner à un parfait inconnu dans la rue.

Tous les inconnus ne sont pas dangereux, loin de là. Il suffit juste d'un tordu.

 

Si vous voulez partager les jolies photos de vos petits avec vos proches, les pages privées avec accès limité peuvent être une bonne alternative.

Pensez-y.

Ca n'arrive pas qu'aux autres.

 

Capture d’écran 2011-08-16 à 20.13.28.png

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : enfant, photos, web, précautions | |  Facebook | |  Imprimer | |