Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/05/2013

Foodista

En ces temps de météo morose et pluviométrique on a besoin de satisfactions compensatoires pour tenir le coup.

Tu peux faire flamber ta carte bleue, te mettre au sport intensif, ou autres activités physiques....

Enfin bref.

Tu peux aussi t'offrir des sensations gourmandes.

C'est pile-poil, j'ai des suggestions à te faire en ce domaine.

(sur les autres activités physiques aussi, mais ne mélangeons pas tout).

Quand tu déprimes, que te faut-il en priorité ? Du chocolat bien sur... Mais parfois tu as aussi envie d'un petit gâteau. Gâteau ou chocolat ? Chocolat ou gâteau ? Plus besoin de choisir, Milka t'offre les deux en même temps grâce à son mariage avec Tuc et Lu, pour une pause d'un nouveau genre.

Ou plutôt deux pauses. Deux chocs de marques cultes : le chocolat Milka et les mythiques petits beurres Lu. Et, plus surprenante, quand le chocolat rencontre le salé avec les Tuc.

Deux tablettes avec des mini-biscuits qui allient d'un côté le fondant et le craquant sucré des mini petits-beurres et de l'autre la douceur et la pointe de sel pour une alliance sucrée-salée tout à fait inédite.

Moi je dis, vive le goûter pour tous...

IMG_2824.jpg

 

Biscuit toujours, mais personnalisé. Si tu as envie de faire un cadeau original et gourmand à un(e) chéri(e), ta maman, ton chef pour fayoter, ou même ton hamster d'amour, c'est possible. Fabulous biscuits le fait pour toi.

Le site te propose même un service décoration/traiteur complet pour des accessoires totalement uniques et selon tes rêves les plus fous. 

Tu peux avoir des biscuits individuels ou en coffret comme ceci par exemple

nos-biscuits-en-coffret-message-d-amour-.jpg

Ou comme ceci

nos-biscuits-en-coffret-voyage-inde.jpg

Ou encore comme ceci

nos-biscuits-en-coffret-printemps-ete-papillons.jpg

Quant à moi, je ne sais ABSOLUMENT pas pourquoi, j'ai reçu ceci

6a78b9febbb511e29de022000a1f8db1_7.jpg

 

Incompréhensible (mais délicieux).... Uhuhuhuhuh....


Enfin, pour compenser le sucré, un peu de salé ne nuit pas. Fleury Michon nous avait demandé d'imaginer pour un brunch blog communautaire une recette à partir de sa nouvelle gamme d'émincés à déguster froids ou chauds.

IMG_2802.jpg

IMG_2803.jpg

Je te livre la mienne 

Salade façon wok aux deux émincés porc et dinde - pignons de pins et copeaux de parmesan
 
Ingrédients pour 4 personnes

1 barquette d'émincés de porc et 1 barquette d'émincés de dinde Fleury Michon
Du fond de veau
De la sauce soja
1 sachet de pignons de pins
Du parmesan à raper ou en copeaux tout prêts
Salade à ton goût : laitue, frisée, mâche ou mélange.
Un vinaigrette huile de noix ou noisette et vinaigre balsamique, sel, poivre
 
Fais revenir tes émincés au wok (ou à la poèle) avec quelques gouttes d'huile jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.
A ce moment verse dessus un melange fond de veau-eau. Ou plus gourmand fond de veau-crème fraiche.
Fais revenir jusqu'à "caraméliser" légèrement tes émincés.
Rajoute les pignons de pins
En fin de cuisson rajoute un trait de sauce soja
Dispose ta préparation sur un lit de salade.
Rajoute ton parmesan en copeaux.
Assaisonne avec ta vinaigrette.
 
Voilà une entrée ou un plat du soir rapide et savoureux en quelques minutes.
Et qui en jette pas mal visuellement pour peu que tu la présente joliment

e0a6bbeec51511e2adac22000a1fbe03_7.jpg

 
Pour la petite histoire, en arrivant au brunch j'ai eu un peu honte avec ma salade simple face a des vraies cuisinières qui avaient élaboré des quiches ou des bouchées sophistiquées.
 
N'empêche qu'à la sortie, j'ai retrouvé mon bol... complètement vide. Preuve que la chose pour autant qu'elle soit simple, doit être mangeable.
 
A toi de tester (tu peux adapter la recette avec d'autres émincés aussi si le coeur t'en dit, bien sur).

06:00 Publié dans Cuisine | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : milka, tuc, lu, fabulous biscuits, fleury michon, recette, salade, émincés, biscuits, personnalisés | |  Facebook | |  Imprimer | |

06/05/2013

Le tiramisu > Le macaron > Le Cheesecake > Le pain perdu

Comme dans tout, il y a des modes dans le dessert.

Après des années de tiramisu à toutes les sauces, on a mangé du macaron (beaucoup), puis le cheesecake "revisité" est apparu sur les cartes de beaucoup de restaurants français.

(c'est très schématique il y a eu d'autres desserts hype, je ne le nie pas, mais c'est ce que j'ai retenu des, disons, 10 dernières années)

Et maintenant on voit l'arrivée, ou le retour, d'un dessert basique de la cuisine de la ménagère : le pain perdu.

C'est simple à faire, ne coute pas cher, délicieux bien servi. Idéal pour une cuisine de temps de crise qui revient au basique.

Je ne vais pas m'en plaindre, j'adore le pain perdu.

Ma grand-mère m'en faisait quand j'étais petite. Et quand j'ai commencé à cuisiner, j'ai ressorti du fond de mes archives personnelles cette petite recette qui va bien.

C'est un des rares desserts que je maîtrise, n'ayant pas la main pâtissière. Et il fait TOUJOURS son effet. J'en ai même développé une petite variante, qui n'est pas d'une originalité flamboyante (je crois que d'autres l'ont déjà réalisée avant moi) mais bon, je m'en régale, et dans un accès de générosité incroyable, je te la livre.

C'est mon action de bonté de l'année.

Le pain perdu au caramel beurre salé

Tu prends du pain de mie en tranche ou des restes de ta baguette de la veille un peu durcis.

Si tu as du pain frais, tu le laisses dehors quelques heures ou mieux, une nuit pour qu'il soit un peu rassis.

Astuce : si ton pain est frais et que tu veux du pain perdu tout de suite, tu le passes 1 à 2 minutes au micro-ondes. Le micro-ondes pompe l'humidité et déshydrate ton pain en express.

Tu fait un mélange oeuf-lait-sucre bien battu.

Je mets environ un oeuf, deux cuillères à soupe de sucre et 20 cl de lait pour deux tranches de pain.

Tu trempes tes tranches de pain sur chaque face dans cette préparation pour qu'elle soient bien imprégnées.

deuxième astuce : tu mets tes tranches de pain au frigo environ 1/2 heure pour "figer" l'enrobage sur le pain.

Tu fais chauffer dans ta poèle un mélange beurre (une noix) et de pâte de caramel beurre salé, dont tu peux trouver des pots au rayon épicerie fine de ton magasin, par exemple.

Quand ton mélange est bien chaud tu fais revenir tes tranches dedans jusqu'à ce qu'elles soient bien caramélisées.

Et hop, y'a plus qu'à servir en te faisant mousser un brin. Un dessert prêt en genre 5 minutes (hors séjour au frigo)

Elle est pas belle la vie ? 

Si.

 

ac10e6a2b59811e293e222000a1fc7f0_7.jpg

06:00 Publié dans Cuisine | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : dessert, tiramisu, cheesecake, macaron, pain perdu, recette | |  Facebook | |  Imprimer | |

18/04/2012

La pt'ite recette qui va bien - 3ème épisode

Je t'avais prévenu que j'avais fait quelques exercices cuisinistiques ces derniers temps.

Surtout avec des recettes pas trop difficiles à réaliser, et que j'ai pu tester avec ma bouche et mes papilles, ce qui me permet de pouvoir affirmer

1/ que si j'y arrive, tout le monde peut le faire, même avec des doigts palmés.

2/ qu'elles sont bonnes

3/ que tu vas les faire chez toi.

Et justement, l'été arrive (enfin normalement, vu que là tout de suite on se pèle un peu le fondement, quand même).

Et qu'est-ce qu'on mange en été ? 

Hein ?

Non, pas des merguez au barbecue.

Des glaces. Et des desserts glacés.

Voire des entrées glacées.

C'est ce que nous avons découvert lors d'un atelier cuisine organisé par Tupperware.

Avant de vous livrer la recette, je dois avouer que j'ai été bluffée par l'ingéniosité de le marque.

Dont j'avais une image un peu disons, vieillotte. La fameuse boiboite à mémère.

Et bien pas du TOUT. Des couleurs, du design, de l'ergonomie, du choix, de la solidité, je n'hésiterais pas une seconde à te recommander la gamme dans son intégralité. 

Notamment le Turbomax et le speedy Chef véritables robots ménagers sans électricité qui te permettent par exemple de faire des smoothies ou monter des blancs en neige en trois coups de manivelle. Même ton meuri n'aura plus aucune excuse pour ne pas mettre la main à la pâte. Impeccable !!

 

Et cerise sur l'accessoire ménager, les produits Tupperware sont désormais garantis sans paraben. Un plus appréciable, qui nous rassure tous.

 

Donc, voici une petite recette assez bluffante qui te permettra d'éblouir voisins, amis, ta belle-mère et et le facteur.

Surprenant glacé citron et pailleté feuilletine

Ingrédients pour 6 personnes

150 ml de fromage blanc

75 g de sucre 

2 oeufs (jaunes et blancs séparés)

6 paquets de 2 crêpes dentelles type gavottes

Le zeste et le jus d'un 1/2 citron non traité

1. Dans un bol mélanges le fromage blanc, les jaunes d'oeufs, le zeste et le jus du citron

2. Si comme moi tu as la chance de posséder désormais un speedy chef, 

speedy-chef-rouge-288x194.jpg

monte les blancs en neige, ajoute le sucre et fouettes (hmmmmm) encore quelques secondes. Incorpore-les au mélange précédent.

3. Concasse les crêpes dentelles et répartis-les dans le fond d'un autre petit accessoire top-pratique. L'empilodéco. Sinon, utilise des petits ramequins ronds.

008372-1062-0025_rdax_288x216.jpg

Répartis la mousse obtenue dessus et lisse avec une spatule. 

4/ Empile les empilo (uhuhuhuh) ou les ramequins 3 par 3 et ferme chaque tour avec un couvercle. Place-les au congélateur pour au moins 6 h.

5/ Sors les préparations 5 à 10 minutes du congélateur avant de les démouler et de les servir...

Et en gros ça devrait donner...

eb22b5c47a5b11e1a87612313804ec91_7.jpg

Et je t'assure que c'est un délice délicieux !! A toi de tester...

06:00 Publié dans Cuisine | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : glace, recette, citron, tupperware | |  Facebook | |  Imprimer | |

28/03/2012

La pt'ite recette qui va bien

Je ne suis pas une bloggeuse culinaire.

Non non non.

Et, mercredi confession oblige, je me suis mise à cuisiner sur le tard, sur le très tard même.

Jusqu'au jour où mes invités m'ont menacé de m'attacher nue et enduite de miel sur un nid de fourmis rouges carnivores si je leur servais encore une fois une raclette ou une brasérade.

J'ai donc dû me mettre aux fourneaux à l'insu de ma volonté.

J'arrive désormais à servir quelques plats acceptables. Je suis notamment reconnue comme la reine incontestée du tajine bricolé maison ou du plat mijoté.

Je dois avouer en revanche que je suis un boulet toutes catégories en desserts et gâteaux. La main pâtissière ne m'a pas été visiblement offerte dans le panier de naissance.

Tu me diras, la pâtisserie est un exercice de précision et vu que je cuisine comme j'écris, à la volée et n'importe comment, ce n'est pas très étonnant.

Mais quand je découvre une recette intéressante, j'aime bien la partager.

1/ pour frimer

2/ pour frimer

3/ euh... pour frimer

Jusqu'à hier soir, j'aimais assez moyennement le risotto, mais une petite session à l'atelier des chefs à la découverte de saveurs et du nouveau Ultramix Pro d'Electrolux m'a fait changer mon fusil d'épaule.

Voici donc une recette tout à fait de saison et délicieuse (garantie, testée et approuvée !) à réaliser chez vous pour éblouir vos convives en criant "C'EST MOI QUI L'AI FAIT" au moment du passage à table.

Noix de de Saint Jacques et Coppa, purée fine d'asperges et écume au parmesan

Ingrédients pour 6 personnes

30 belles noix de saint jacques

6 tranches de coppa

1 botte d'asperges vertes

5 cl de crème liquide 

300 g de risotto

1 oignon

10 cl de vin blanc

1 l de bouillon de volaille

50 g de beurre

3 cl d'huile d'olive

10 g de gros sel

Sel, poivre

Mousse de crème au parmesan : 25 cl de lait entier, 50 g de parmesan râpé, 20 g de beurre

 

Enlevez les petites feuilles sur la tige des asperges et couper les pieds. Taillez les têtes à 2 cm, puis coupez les tiges en tronçons, jettez le bout de la tige qui est vraiment dur.

Faites bouillir une grande quantité d'eau salée, et cuire les têtes d'asperges 2 minutes, puis les rafraîchir à l'eau glacée et les égoutter.

Cuire de la même manière les tiges d'asperges, pendant 10 minutes.

Placez les tiges d'asperges avec un peu d'eau de cuisson et la crème et mixer jusqu'à obtenir une purée très fine. Rectifiez l'assaisonnement en sel et poivre. Réservez.

Pour la mousse au parmesan : faites bouillir le lait, puis éteignez le feu. Ajoutez le parmesan râpé et laissez infuser au minimum pendant 30 minutes.

Filtrez et réchauffez doucement

Pour le risotto : épluchez et ciselez l'oignon en petits dés.

Dans une cocotte, versez un filet d'huile d'olive et faites suer l'oignon avec une pincée de sel. Ajoutez le riz et nacrez-le. Déglacez-le ensuite avec le vin blanc et faites réduire. Ajoutez au fur et à mesure le bouillon de légumes, jusqu'à cuisson complète du risotto.

Finir en ajoutant le beurre et la purée d'asperge. Remuez jusqu'à incorporation complète. Votre risotto doit avoir une jolie couleur vert clair...

Salez les Noix de Saint Jacques au sel fin.

Dans une poèle, versez un filet d'huile d'olive ou une noix de beurre, comme vous préférez et cuisez les noix de Saint Jacques 2 minutes sur chaque face (jusqu'à ce qu'elles soient dorées). Ajoutez les morceaux de coppa dans la poèle. Assaisonner en sel et poivre.

Juste avant de servir, reprenez votre lait au parmesan, ajoutez-y le beurre et émulsionnez à l'aide du bras plongeur de l'Ultramix pro d'Electrolux par exemple (au hasard)...

Répartissez le risotto en assiette, posez dessus les noix de Saint Jacques et coppa, arrosez d'un cuillère de mousse au parmesan.

Regardez

 

IMG_1733.JPG

 

IMG_1734.JPG


Savourez
 

 

06:04 Publié dans Cuisine | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : cuisine, recette, risotto, atelier des chefs, electrolux | |  Facebook | |  Imprimer | |

26/11/2010

Barman, fais péter le punch..

.... J'arrive..

... Pour peu que j'arrive à retrouver le chemin du bar...

Il parait que le cocktail chaud c'est de la hype en devenir.

Finis les mojitos, pinacoladas, cointreaupolitan & autres sex on the beach, le cocktail qu'il te faut pour être une it girl avant tout le monde c'est le punch.

C'est ce que nous a expliqué notre charmant chef es-cocktail Greg Erschoff

 

 

IMG_0295.JPG

 

en nous présentant THE mélange qui va faire sensation cet hiver... Le KUSMISKAÏA.

Un peu de préparation, quelques ustensiles

IMG_0304.JPG

On fait chauffer un poil ....

IMG_0307.JPG

Dans une tasse, et hop !!

On repart en zigzag et on rigole toute seule dans le métro en regardant des affiches..

IMG_0313.JPG

(Aucun rapport mais j'adore ce lapin crétin géant)


A déguster avec quelques zakouskis, bien sur, soirée Russe oblige..

IMG_0309.JPG

IMG_0310.JPG

Mais au fait, toi aussi tu aimerais avoir cette recette fulminante qui te rendra hype, Kusmiskaienne et ivre ?

Il suffit de demander

  • Faire infuser pendant 15 jours 1L de vodka et 10 cuillières de thé Label Imperial Kusmi


  • Faire reposer pendant 7 jours 7 cuillières du même thé dans 70 cl de sucre liquide


  • Mettre dans une grande casserole 40 cl de porto blanc, 20 cl de Lilet blanc, 20 cl de la vodka infusée, 10 cl du sirop obtenu ci-dessus, 10 cl de jus de citron, 4 cl de sirop d'ananas Monin, 6 zestes d'orange et 6 zestes de citrons (bio de préférence), 1 bâton de cannelle


  • Faire chauffer le tout à feu doux 25 minutes sans bouillir (sinon l'alcool s'évapore)


  •  Filtrer le contenu... Et c'est parti..

 

Ce cocktail sera servi à la prochaine nuit slave Kusmi.. Pour les veinards qui pourront y assister ! Tentez votre chance ICI.

Et si vous voulez les recettes des Zakouskis... Ce sera une autre fois. J'ai la flemme.. (suppliez-moi, j'adore)

Je vous signale aussi que Kusmi sera l'un des partenaires de l'ENORME concours de noël qu'il va être énorme et qui débutera lundi..

Mais je n'en dis pas plus... Surprise !!

 

06:00 Publié dans Cuisine | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : cocktail, kusmi, zakouskis, nuits slaves, recette | |  Facebook | |  Imprimer | |

15/10/2010

J'ai les boules

J'ai eu la mauvaise idée de narguer les gens sur twitter avec ma dégustation de boules de coco en direct.

Du coup une foule en délire de 3 personnes m'a demandé la recette.

Au lieu de faire 3 mails distincts ce qui est relativement fatiguant à mon âge, autant mettre la recette en ligne.

Tout le monde pourra en profiter. Et arrêter de me casser les pieds sur l'air des lampions.

Pour faire maison donc les boules ou perles de coco, ces petites douceurs gluantes et addictives que vous pouvez trouver dans votre restaurant asiatique "le palais de Pékin" (où le propriétaire cuisine du rat et emploie des clandestins selon M6, je vous le rappelle)

Il vous faut pour 4 personnes :

400 grammes de farine de riz gluant (dans les supermarchés) asiatiques

540 ml de lait de coco

Environ 250 g de sucre en poudre

1 paquet de noix de coco rapée

Préparation : 15 minutes, Cuisson : 15 minutes

Mélangez tous les ingrédients ensemble sauf la noix de coco rapée dans un saladier, jusqu'à obtention d'une pâte ferme.

Déposez la pâte obtenue sur une feuille de papier sulfurisé au fond d'un panier à vapeur ou d'un autocuiseur. Faites cuire 15 minutes

Faites plusieurs fournées si besoin.

Versez la noix de coco rapée dans une assiette creuse.

A la sortie du cuit-vapeur et dès que la pâte a un peu refroidi, formez des boules et roulez-les dans la noix de coco rapée de façon à bien les enrober.

Servez tiede ou froid. Vous pouvez aussi les conserver dans une boite pour les réchauffer ultérieurement.

Et hop ! C'est tout

Elle est pas belle la vie ? Si, comme une boule de coco.

Je n'ai pas encore essayé par contre d'y introduire de la pâte de soja, comme dans les perles de coco des restaurants ou des traiteurs.

Si quelqu'un tente l'expérience, je veux bien son retour !

boules%20coco.jpg

J'en profite également pour vous signaler qu'il reste une semaine pour participer au giga-concours de l'anniversaire de la mort qui tue pour gagner du thé Kusmi et tout ce qu'il faut pour le boire.

Tout est expliqué ICI...

 

 

06:00 Publié dans Cuisine | Lien permanent | Commentaires (29) | Tags : recette, perles de coco | |  Facebook | |  Imprimer | |

10/07/2010

Pinacolada.. Vous ne me direz pas merci.


Parce que je vais vous livrer mon secret ULTIME de la pinacolada maison.

La pinacolada, vous buvez la première tranquille, hop, comme un jus de fruit.


Vous vous dites "tiens j'en reprendrais bien une deuxième finalement".

Et c'est là que la bête vous attaque direct à la nuque et que vous vous retrouvez en string à quatre pattes par terre..


La pinacolada donc, c'est 1/3 1/3 1/3. Donc 3 tiers.

J'explique pour mon lectorat majoritairement blonde.


Vous prenez : 1/3 de jus d'ananas non sucré, 1/3 de CREME de coco (et pas de lait) 1/3 de rhum blanc.

Enfin normalement 1/3 de rhum blanc. Mais moi j'y vais plus mollo sinon c'est trop fort. Après dosez comme vous aimez.

Mélangez au batteur. Faites bien mousser.

Pilez de la glace, incorporez-là au mélange. Et passez le tout de nouveau au batteur jusqu'à obtenir la consistance qui vous plait. Moi je l'aime très mousseux et presque ferme.

Remettez le mélange au frigo avant de servir pour qu'il soit très frais.


Maintenant, j'ai découvert récemment une autre façon de se concocter une pinacolada. Peut-être un peu moins calorique ! C'est-à-dire en remplaçant la crême de coco par de l'eau de coco - voire en faisant moitié/moitié.

Car une toute jeune marque, Vaï Vaï lance en France une boisson qui fait fureur aux USA et au Brésil : l'eau de coco..


L’eau de coco est le liquide naturellement présent au centre des jeunes noix de coco. Ces noix de coco vertes sont récoltées plusieurs semaines avant les noix de coco brunes et « chevelues » que l’on trouve habituellement dans les supermarchés européens. La jeune noix de coco verte peut contenir jusqu’à 80 centilitres de ce liquide  désaltérant et peu sucré  : avec seulement 13 Kcal/100 ml, l’eau de coco Vaï vaï est 4 fois moins sucrée que le jus d’orange, les sodas et les smoothies.


Je vais être franche, personnellement, nature, ce n'est pas ce que je préfère au monde. En revanche, je l'imagine très bien dans des cocktails de jus de fruits où elle amènera une note légère et rafraîchissante... J'ai déjà en tête un petit mélange mangue - eau de coco par exemple.


Pour tout savoir sur cette nouvelle boisson et le projet collaboratif de la marque c'est ICI.

Et, en double bonus incredibeule, je vous livre la version alternative de la pinacolada version eau de coco !


Vai Vai.jpeg


Ceci dit l'ananas frais, c'est une bonne idée, je testerai la prochaine fois...


12:38 Publié dans Les pt'its trucs à Manu | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : pinacolada, eau de coco, vai vai, recette | |  Facebook | |  Imprimer | |