Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/11/2012

Sexe Libris

Parlons peu, parlons sexe.

Oui, vous aimez ça.

Même toi qui rougis en te tortillant là-bas au fond.

Je te vois. Ne dis pas le contraire.

Voilà.

Le sexe est un vaste territoire où parfois tu vas de surprise en surprise et de découverte en découverte.

L'imagination dans ce domaine n'ayant que très peu de limites, rares sont les personnes pouvant prétendre avoir fait le tour du sujet.

Et malgré ma modeste (mais longue) expérience

 - on va dire à mi-chemin entre Bernadette Soubirous et euh... Disons une personne du show business ayant un agenda bien rempli et la cuisse légère - 

je suis loin de tout savoir sur les méandres de la libido de mes congénères.

J'ai déjà du mal à comprendre les méandres de ma propre libido. Pourquoi par exemple n'est-elle fouettée (oh oui, fouettons) que par le nordique aux yeux clairs, aux pommettes saillantes et à la musculature musculaire ? 

Mets-moi un top model latin nu et prêt à l'emploi sur un lit. Rien. Mais alors rien. Hormonograme plat.

Alors que le moindre duvet vikingo-anglo-saxon entraperçu par une échancrure de chemise me transforme en un battement de cils en louve de Tex Avery prête à faire au monsieur, y compris contre sa volonté, des trucs inavouables dont j'aurais honte après coup (si j'ose dire).  Ce fut, c'est et ça restera à jamais un mystère profond.

C'est pourquoi un peu d'information ne nuit jamais, dans ce domaine comme dans d'autres.

Et de l'information j'en ai trouvé plus qu'il n'en faut dans un opuscule que l'on ma récemment placé entre les mains.

J'ai dit opuscule. Pas autre chose. Entre les mains.

Espèce de dégoutant, je vois à quoi tu penses.

Sexe Libris, le dictionnaire Rock, historique et politique du sexe.

Si tu veux savoir ce qu'est l'acomoclitisme ? la xylophilie ? la lilubérine ? les tengas ? le joydick ? Apprendre que les fonctionnaires et les professions libérales sont obligés de prendre des pseudonymes pour parler de sexualité. Que la zoophilie a été légalisée sous la révolution française avant d'être à nouveau interdite en 2004. Que le rose a longtemps été la couleur des garçons, des vrais.  Que de nombreux films pornographiques sont doublés pour les bruitages par des professionnels du son. Que "déconner" signifie originellement "se retirer". Ou bien encore d'où vient le mot « tabou », je te conseille vivement la lecture de cet ouvrage riche et foisonnant comme.. 

Euh, comme... voilà.

L'ouvrage est rédigé par Camille, auteur prolifique qui a longtemps oeuvré sur Rue89 avant de créer Sexpress, sur le site de l'Express.

Camille dont le genre est volontairement inconnu. Ou neutre, comme chacun préfère.

Et que j'ai spontanément pourtant identifiée comme une fille.

Parce qu'aujourd'hui, si tu regardes bien, les femmes parlent beaucoup plus de sexe en ligne ou en livres que les hommes.

A croire qu'elles osent plus pousser le bouchon au fond du goulot une fois la libération seskuelle passée.

Ou que les hommes ont une imagination plus limitée pour décrire une partie de tagada tsouin tsouin.

(je parle en code parce que le meuri me regarde et il y a encore des choses que je ne lui ai pas encore expliquées)

Enfin bref, moi je me régale, même si je n'ai pas encore terminé l'intégralité de l'ouvrage.

Mais c'est un dictionnaire tu n'es pas obligé(e) de tout avaler d'une traite...

Tu peux aussi suçoter au gré de tes envies et de tes impulsions.

Je te recommande tout particulièrement le passage sur l'incursion des auteures-teuses-enfin-on-ne-sait-pas au Cap d'Agde qui ressemble aux aventures de Tintin chez les obsédés. Très très drôle.

Dernière petite chose, comme dirait la Belle au Bois Dormant en voyant le Petit Poucet faire un strip poker, la préface est du distingué David Abiker.

Qui m'a dédicacé mon exemplaire. Et oui. à moi. MON exemplaire.

C'est tout à fait le moment et l'endroit pour faire du personal branling.

David Abiker qui, contrairement au Petit Poucet,  est grand, lui.

Si.

Je dis ça, je ne dis rien.

Sexe Libris est sorti depuis le 08 novembre au prix modeste de 19,90 Euros aux éditions Don Quichotte. Et disponible sur Amazon, j'ai vérifié...

 

41wmzR%2Bk1eL._SL500_AA300_.jpg


06:04 Publié dans Sexe & Co | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : sexe libris, livre, dictionnaire | |  Facebook | |  Imprimer | |