Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/03/2013

Petite page de publicitance

Tu le sais (ou pas) mon fils fait des soirées de la hype parisienne.

Bon évidemment c'est plutôt pour la jeunesse qui danse et qui pétille et qui aime l'électro.

Moi je suis âgée et j'aime pas l'électro, donc je ne fais que faire la promotion.

Donc cette fois-ci, pour la 4ème édition, le samedi 30 mars, le programme des festivités passe à l'heure internationale et invite le producteur de house italien BROKE ONE à secouer les murs !

Et accueillera deux nouveau duos :  MARIE PRIEUX et sa partenaire la flûtiste CAT'S EYES, ainsi que JIPPYJONES accompagné par la chanteuse PATTY.

Les anciens pourront retrouver deux habitués des Culottées : NICOL et le percussionniste SHYAMAL MAITRA.  !


BROKE ONE (Magic Wire / Gomma / ITA)
www.soundcloud.com/broke-one

NICOL (Cockorico / St Udio) x SHYAMAL MAITRA (percussions)
www.soundcloud.com/nicol-cancan

MARIE PRIEUX (Carte Blanche / Trax Magazine) x CAT'S EYES (flûte traversière)
www.mixcloud.com/Prieux

JIPPYJONES (Arkh Collektif) x PATTY (chant)
www.soundcloud.com/arkhcollektif

Avec toujours les partenaires habituels : 

Brain Magazine > www.brain-magazine.com
Têtu > www.tetu.com
Paris La Nuit > www.parislanuit.fr
Technopol > www.technopol.net
Trax Magazine > www.magazinetrax.com
Sous La Jupe > www.souslajupe.net

Tout ça se passe au Le Divan du Monde

75 Rue des Martyrs 
75018 Paris - M° Pigalle / Abbesses 

de minuit à 6 h du matin, le samedi 30 mars au soir, donc.

 

ET c'est pas cher du tout : 5€ avant 1h / 10€ après pour une nuit de folaye et d'électricité.

1357860114_7__MG_5294_thumb_carre_grand.jpg


Donc vas-y ou envoie tes amis jeunes.

Elles sont bien ces soirées à mon fils.

Si.si. 

 

main_12998.jpg

 

La page facebook de l'évènement est ici


06:02 Publié dans Sorties | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : sortie, soirée, la culottée, divan du monde | |  Facebook | |  Imprimer | |

13/03/2013

Moi aussi je fais ma bachelorette

J'ai décidé de m'exhiber désormais à la première occasion.

Comme je me trouve moche dans la vie en général et en photo en particulier, et que je refusais systématiquement tout cliché, un jour Domydom m'a dit, tel un griot Sénégalais post-moderne "au contraire, plus tu te verras, plus tu t'habitueras, et à la fin, tu te trouveras bien sur les clichés"

Suite à ce conseil, j'ai donc décidé de dissoudre non pas l'assemblée (poke Jacques Chirac) mais ma réticence à me faire prendre et à me voir en photo.

Je lutte ainsi progressivement par une forme de thérapie cognitive auto-administrée contre mes phobies diverses et variées.

Si ça continue, dans 10 ans j'arriverais éventuellement à restée bloquée dans un ascenseur ou à me faire enfermer dans un caisson hermétique de relaxation sans rayer les parois avec mes ongles et hurler frénétiquement au bout d'une demi-seconde.

Et éventuellement à finir à poil sur internet.

Non, ça on va éviter par contre, il y a suffisamment de trucs gores qui trainent.

Par exemple, lundi soir on nous avait invité pour ponctuer la finale du Bachelor de tweets inspirés. Moi et d'autres pauvres âmes perdues qui pensent que passer leur vie sur les réseaux sociaux est une occupation saine.

En fait de tweets inspirés on a fait n'importe quoi, comme d'habitude.

En dérangeant le reste de la salle par des gloussements hystériques sur des blagues cochonnes et très très malvenues.

Mais si tu ne fais pas des blagues cochonnes sur le Bachelor, tu les fais quand ? Jamais.

Je sens que je te perds en route.

Donc, à l'occasion de cette soirée il fut été pris des photos.

Que d'habitude j'aurais donc enterré soigneusement.

Mais...

Et d'une : j'ai donc décidé de lutter contre ma photophobie

Et de deux : on m'a choisie comme bachelorette de la soirée.

Si, je t'assure. Et je le prouve

882629_442932845782820_2096770627_o.jpg

 

Loic veut m'épouser. Il est présentement en train de chercher un nid d'amour et on adoptera un cochon nain comme Le Bachelor.

Mais avant j'ai décidé d'enterrer ma vie de jeune fille avec Sélim

 

bachelor,live-tweet,photo,réseaux sociaux,soirée

(soirée SM, soirée qu'on aime)

Photo de Céline Crespin

885564_442932415782863_1772599722_o.jpg

Sinon ça live-twittais sérieusement, comme tu peux voir

882735_442932172449554_1542612607_o.jpg

Enfin, sérieusement, c'est vite dit (même Adriano se marre)

Quant à Céline Crespin et Fifi, elles se sont lâchées en blagues salaces

 

et on s'excuse auprès des deux personnes derrière qu'on a probablement empêchées de se concentrer

 

Voilà, maintenant, on ne fait pas de commentaires. Même si je progresse, je ne suis pas entièrement photo-guérie.

Sinon, je me mets VRAIMENT à poil.

Et tu risques de le regretter.

Très fort.


Photo de l'agence Darewin (que je remercie pour la soirée au passage)

06:02 Publié dans Les chroniques à Manu, Séries, TV | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : bachelor, live-tweet, photo, réseaux sociaux, soirée | |  Facebook | |  Imprimer | |

30/05/2012

Page de pub

Mon fils, Emanu125, organise des soirées avec des potes, en plus de sa concentration phénoménale sur des études qui n'en finissent pas et me coutent un rein.

A tel point que mes vacances fin juin je vais peut-être les passer à la maison, faute de cash, vu que son frère a aussi eu la bonne idée d'entamer des études qui coûtent l'autre rein.

Je crois d'ailleurs que pour la première fois je vais proposer un échange standard promotion contre voyage si jamais un gentil voyagiste voulait bien me sponsoriser.

Même pas honte. Autant que mes scribouillages idiots servent à quelque chose pour une fois.

J'y reviendrai une prochaine fois.

Mais donc, ce petit con qui m'empêche d'acquérir des choses essentielles du style Kelly Hermès organise des soirées.

Il m'a demandé de lui faire de la pub.

Je suis faible. J'ai cédé.

Si tu es libre, sur Paris et que tu as envie de passer une bonne soirée à boire des cocktails alcoolisés en écoutant  de la musique de danse de djeuns à base de pouet pouet tut tut, pour le prix très modique de 6 euros, rendez-vous le

15 juin à partir de 23.30 h à La Rotonde - 6/8 Place de la Bataille de Stalingrad 75019

Voici le thème de la dite soirée (je recopie, moi je ne comprends rien à ce qu'ils racontent)

"Mélanger sonorités acoustiques et électroniques, tel est le pari un peu fou du collectif La Culotte. Dans les faits, ce sont trois DJs et autant de musiciens (percussionniste, saxophoniste, chanteuse…) qui se relaieront en duo pour fusionner leurs univers lors de performances musicales aussi délirantes qu'inspirées.

Nü-disco, house, minimal, la Culotte et La Rotonde vous proposent le temps d’une soirée de pénétrer au cœur d'une bulle musicale électronique et détonante.

L'occasion aussi pour La Culotte de vous présenter le premier numéro de sa revue associée, Artefact. - et pour cause : micro-expo, installation / projections vidéos et preview du 'zine au programme!

Un seul mot d'ordre : revêtir ses habits de lumière et déhancher son corps possédé jusqu'à l'aube !"

Pour plus d'informations et tous les détails,  c'est sur la page Facebook de l'évènement

https://www.facebook.com/events/316679145075481/...

Sinon tu me demandes.

Vu que je n'y comprend rien, je ne pourrais pas te renseigner, mais au moins on y comprendra rien ensemble.

Et puis arrête de poser des question et vas-y, c'est bien, épicétout.

FLYER_laculotte-1-1337109195.jpg


06:00 Publié dans Sorties | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : soirée, la culotte | |  Facebook | |  Imprimer | |

16/12/2011

Journée noire au boulot - 2ème épisode

Avant-hier se tenait la convention annuelle de ma société chérie que j'aime.

(bon comme j'en parle exceptionnellement je positive, on ne sait jamais qui me lit, coucou boss, ça flotte ?)

Figure imposée sympathique ... mais profondément ennuyeuse à laquelle je tente d'échapper année après année.

Autant je considère que la réunion de blabla fait partie du boulot, autant je fuis la soirée de réjouissitude avec youpis, lalas et onfaittournerlesserviettes le plus souvent et rapidement possible.

J'en ai enquillé un certain nombre vu mon ancienneté. Ca ne m'amuse plus du tout. Voire m'exaspère.

L'âge aidant je développe une sainte horreur des dîners de style banquet dans des grandes salles bruyantes où on peine à parler à son voisin.

En plus, dans les agapes avec des collègues, je refuse de me lâcher totalement en grimpant sur la table, le slip sur la tête comme je peux le faire en bonne compagnie, parfois.

Les collègues ne sont pas des amis. Et ta société une famille. Il convient de ne pas mélanger les genre.

Ce qui fait que je reste toujours entre chien et loup avec une impression mitigée.

Cette année n'a pas échappé à la règle que je m'étais fixée. 

J'ai donc une fois de plus séché.

Sauf que, je devais recevoir une médaille d'ancienneté pour mes bons, longs et loyaux services.

Et que ma boss a donc été la réceptionner pour moi, en se fendant d'un petit discours de circonstances que l'on m'a rapporté depuis et qui donnait grosso modo 

"Notre chère Emanu qui nous manque tant, et qui n'a pu être parmi nous ce soir (oui visiblement) est la mémoire vivante de notre société (pitin déjà là, je me couvre la tête de cendres, vu que je suis assimilée à un vieux débris), si vous cherchez une information, n'hésitez pas à aller la voir, elle vous retrouvera tout (merci, je suis déjà pas débordée, j'avais besoin de ça).

Mais elle est aussi tournée vers le futur car c'est une grande adepte et une fine connaisseuse des nouvelles technologies (Ooooh quelle surprise. Là déjà tout le monde me prend pour Sheldon Cooper, enfouie  avec mon PC dans les archives). ...

... Et elle conclut par "cerise sur le gâteau, elle adore vraiment briefer les stagiaires, qui peuvent venir la voir sans hésitation"

Ok. 

Amenez-moi une pelle que je creuse un trou.

Profond le trou.

Jusqu'en Australie même on va dire.

A partir d'aujourd'hui (vu que je suis rentrée mais que le reste de la société était encore en séminaire hier, et j'ai écrit le billet hier, tu captes ?) cette jolie blague va avoir fait le tour des popottes plus vite qu'un neutrinos qui veut sauter une neutrinette et je vais me prendre le truc dans la figure avec des sourires sous-entendus en coin. 

 

Je suis donc officiellement la cougar de la société qui checke tous les stagiaires de 20 à 25 ans.

 

d20c5dc8.jpg

25/07/2011

Lion m'a tueR

Mais pas que... J'ai eu un week-end extrêmement fructueux à essayer de me remettre d'une soirée tarot-mojito qui m'a conduite à me coucher à 3 heures du matin.

20625f333be34051b176c72592068f3a_7.jpg

 

Sanction immédiate : 48 heures dans un état second à me demander si j'allais survivre lundi matin.


Vieillerie, je crie ton nom.


Donc fatigue = dépression = faire n'importe quoi.

Sous la pression d'un groupe de terroriste du web dont je ne citerai pas les noms, j'ai téléchargé le nouvel OS d'Apple, Lion.

 

apple_lion.png

Verdict ? Boh c'est pas mal, ça m'a occupé le dimanche après-midi on va dire.. C'est dispensable mais il y a des choses sympathiques, notamment le "mission control" pour passer d'un écran à l'autre..


Du coup, comme j'ai donné mon numéro de carte de crédit à Steve Jobs et que j'étais, donc,  dans une phase dépressive, j'ai fait ce que je me refusais à faire jusqu'à présent

Acheter une appli. Evidemment, vu que j'avais commis la bêtise de tester la version gratuite d'Angry Birds..

Voilà.

 

angry-birds-5.jpg

 

Je me déteste et je veux mourir.

 

Dans ce week-end morose et dépressif, j'ai quand même eu un rayon de soleil. J'ai visionné TOUS les JT de France 2 en espérant que le beau Julian Bugier déclare à la France que j'étais la femme de sa vie.

Visiblement ce n'est pas sa priorité actuellement

Pas grave, il va s'en rendre compte un jour ou l'autre. 

En attendant, je pense que France 2 va enregistrer un pic d'audience inesperé cet été. Vu l'hystérie collective que déclenche le beau gosse sur twitter à chacun de ses passages.

On lance même le hastag #julianapoil dans l'espoir qu'il tombe la chemise en direct.

Oui, je suis mariée, lui aussi, et alors ? On est modernes, non ? On peut regarder la carte sans consommer les plats comme disait ma grand-mère.

julian-bugier-itele-01.jpg

Rhouuuu Julian, coquin, toi...

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (17) | Tags : soirée, mojito, apple, lion, angry birds, julian bugier | |  Facebook | |  Imprimer | |

12/11/2010

Apéro filles ... C'est de la bombe, bébé

Hier soir entre ça

IMG_1192.JPG

 

Et ça

 

Mojito.JPG

 

 

On a fait ça

IMG_1200.JPG

 

IMG_1202.JPG

IMG_1204.JPG

IMG_1205.JPG

 

 

Parce qu'on aime aussi se retrouver entre bloggeuses pour le plaisir autour d'un verre juste pour papoter de choses et d'autres et sortir de sa sphère habituelle !!

Ce fut le cas hier soir lors d'une soirée tout à fait off et tout à fait conviviale où nous avons en prime découvert deux lieux à recommander

Un restaurant coréen : le Wok 25 rue des Taillandiers 75011 Paris : de grandes tables conviviales un bol tout en un, cuit sur place et hop ! un repas. A l'initiative de notre Sandra nationale  !

Le Mojito Lab : Rue Keller 75011 également. Le mojito dans tous ses états et nous aussi d'ailleurs. Grâce à notre cuisinière en chef Annika (tu as désormais une réputation de pilier de bar, ne me remercie pas)

 

Plaisir de manger, plaisir de boire, plaisir de rencontrer et de découvrir (outre Annika et Sandra déjà citée ci-dessus) :

Doudette, Trublyonne venue spécialement de Lyon, Marjolaine, Stéphanie, MadameParle, Isabelle, Mamzelle Carneto, Marie notre Belge d'honneur, Carole, Delfée, Framboize, Bao, Gabrielle, Cajulitoon, Sandrine Mrs Clooney

Un merci particulier à Libelul, qui nous a fourni notre point de ralliement (+ elle sait pourquoi)

Et à l'animation que j'avais commandé spécialement pour ces dames : le charmant jeune homme ivre expulsé manu militari du restaurant par les serveurs coréens transformés en Bruce Lee. Elles ont particulièrement apprécié. Jean-Maurice, j'ai ton chèque, tu peux passer quand tu veux.

 

Pour finir un conseil, si jamais vous voulez organiser un apéro, évitez les blogomamans. C'est terrible. Débarrassées de leurs poussettes et de leurs sacs de couches elles sont déchaînées et vous poussent à boire des mojitos framboise qui vous font rentrer en zigzag à votre domicile.

 

La prochaine fois j'organise un apéro garçons. Ce sera plus reposant !!

 

Les photos sont de Sandrine, sauf celle qui est ratée, le Mojito qui est évidemment de moi...

12:15 Publié dans Sorties | Lien permanent | Commentaires (38) | Tags : soirée, bloggeuses, bars, restaurant, paris | |  Facebook | |  Imprimer | |

11/11/2010

Ni pute, ni soumise, mais marrante

Qui ne connait pas l'association ni putes, ni soumises ?

Fondée après le meutre atroce d'une jeune fille brûlée vive dans un local à poubelles, le mouvement a d'abord connu un développement en France avant de s'internationaliser pour arriver aujourd'hui à une soixantaine de comités en France et en Europe.


Leur but ? Entreprendre toute action susceptible de promouvoir l'égalité entre les hommes et les femmes et de défendre le combat des femmes partout où leurs droits et leur intégrité physique sont bafoués.


L'association est fermement attachée à la mixité et au respect mutuel au delà des distinctions de sexe, d'origine, d'opinion, de religion ou de philosophie.


A l’occasion de la journée internationale contre les violences faites aux femmes, France Télévisions a voulu soutenir les initiatives de ni putes ni soumises. Et organisé un grand gala de soutien au théâtre Le Palace avec des artistes comiques confirmés ou très prometteurs  dont, Anne Roumanoff,  Anthony Kavanagh, Titoff, (le très charmant) Stéphane Rousseau, Elisabeth Buffet, Shirley Soagnon, Denis Maréchal, Malik Bentalha, Alex Lutz, Isabelle Alonzo, Baptiste Lecaplain, Nadia Roz, Régis Mailhot et Kev Adams.


Le tout présenté par le pétillant Cyril Hanouna. Qui s'est fait engueuler par mes soins pour nous avoir piqué notre place, le lancement étant tourné dans notre baignoire (pas pour se laver la baignoire, je précise, la baignoire du théâtre dans laquelle nous étions installés, le meuri et moi).

Depuis le meuri ne retrouve d'ailleurs plus son Damart, nous soupçonnons également Cyril Hanouna d'être parti avec.

Et je peux vous assurer que le 25 novembre si vous regardez le gala sur France 4, vous allez passer un excellent moment. Tous les artistes cités ci-dessus vous offriront un sketch chacun, pour vous faire rire jusqu'au bout de la nuit !!

L'occasion de les découvrir ou de les re-découvrir avec mention spéciale à Malik Benthala qui m'avait déjà fait défuncter de rire lors de la soirée "Paris fait sa comédie" également organisée par France 4.

Et si vous souhaitez plus d'info sur Ni Putes Ni Soumises, les aider ou contribuer c'est

70 rue des Rigoles - 75020 Paris

Tel : 01 53 46 63 00

infos@niputesnisoumises.com

www.niputesnisoumises.com

Allez voir, c'est bien. On ne se bat jamais assez contre la connerie humaine qui malheureusement est un puit sans fond.

 

Pour finir, j'ai copieusement saoûlé tout le monde avec mon retour anxieux au Palace après 30 ans d'éloignement. C'était triste. Ils ont tout remis en état et repeint le théâtre... en rose.

Probablement sa couleur d'origine.

Mais ce rose était d'une tristesse affligeante. Je ne reviendrais pas sur mes états d'âme. Ce n'est ni le moment ni le lieu. Et d'ailleurs, je les ai déjà décrits ICI

 

Merci à Myriam et Audrey de France Télévisions pour cette soirée !

 

Et Cyril Hanouna, rends-nous le Damart du meuri. Depuis, il est de vachement mauvais poil !!

 

 

ni_pute_ni_soumises.jpg