Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/10/2012

Bien en Well

De temps à autres, l'idée m'effleure les synapses : ouvrir un blog mode chic et trendy pour des femmes de 40-50 ans qui n'ont envie de ressembler ni à une vieille Barbie s'habillant avec les vêtements de sa fille adolescente, ni à une page du catalogue automne-hiver 1953 de Damart.

Ou pire, à Bernadette Chirac.

Mais poser dans des vêtements et mettre les photos en ligne reste encore quelque chose de difficile pour quelqu'un qui se trouve systématiquement moche dès qu'un objectif croise son regard.

En plus ouvrir un deuxième blog alors que je passe déjà ma vie en ligne serait une folie totale.

Mais, oui, amie quadra ou quinqua on peut s'habiller moderne, joli, et fasheune à tout âge. En tenant compte de sa morphologie et de ses goûts.

Simplement, parfois, il n'est pas évident de trouver des vêtements qui ne fassent ni minette, ni mamie.

Notamment dans le domaine de la lingerie. Du moins à un prix raisonnable.

La lingerie en grande distribution ou chaînes de magasins, c'est pas toujours.... 

Sauf si tu aimes les slips avec des koeurs roses pour ados, le surplus de dentelles et froufrous qui te transforment en meringue deux pièces ou le soutien-gorge playtex de nageuse est-allemande.

Alors parfois, on avoue, on attend les soldes pour renouveler son stock de lingerie en espérant que le modèle un peu plus haut de gamme qu'on avait reperé soit vendu un peu moins cher. Le mauvais côté étant qu'on arrive pas toujours à trouver un haut et un bas coordonné et à sa taille à ce moment là. 

Mais, amatrice de jolie lingerie dont le meuri ferait un infarctus devant les étiquettes de certaines pièces de Chantal Thomass ou Eres, tes souffrances viennent de prendre fin.

Tu connais probablement la marque Well, surtout pour ses collants dont tu remplis ton caddie d'octobre à avril en grande surface.

Dans le même rayon, un peu plus loin, tu as peut-être aussi un jour aperçu la gamme de lingerie d'un oeil distrait. Mais aujourd'hui, avec une gamme totalement relookée, les modèles ne pourront plus t'échapper et tu t'arreteras devant avec un petit "O" avec les lèvres.

La nouvelle gamme est faite pour les vraies femmes, simple, jolie, confortable et astucieuse à des prix ... très doux.

Et pour tout te dire avec ses bandeaux et ses formes structurées elle me rappelle un peu la ligne Eres, justement, mais évidemment sans aucune comparaison de prix.

Comme ce modèle qui allie féminité et maintien avec de vraies coques sous le bandeau de dentelle.

Well2.jpeg

 

Ou encore celui que j'ai choisi : un vrai petit morceau de sexytude avec bretelles qui se mettent en positions classique ou dos nu, au choix, pour porter les petits marcels que j'affectionne particulièrement. Il s'appelle "coup de foudre" et je t'assure que ce n'est pas pour rien...

Well4.jpeg

 

Et si tu préfères les couleurs plus poudrées, ou plus claires, tu pourras aussi trouver ton bonheur dans les tons chair/rose

Well1.jpeg

Ou encore ce modèle

Well3.jpeg

Et si tu ne les trouves pas dans ta grande surface préférée, Well a re-designé pour toi sa boutique en ligne où tu pourras admirer (et te procurer facilement) toute la gamme quelque soit ton lieu de résidence.

Tu n'as donc plus aucune raison de ne pas faire un grand nettoyage de printemps ou plutôt d'automne dans ton dressing et d'envoyer tes vieux soutiens-gorge voler dans les air et décorer les fils électriques : un "bra-tossing" au lieu du traditionnel "shoe-tossing" comme le montre ce film...

 

 

En tous cas, personnellement, je crois que je vais VRAIMENT songer à renouveler mon dressing lingerie en profondeur.

Je suis si bien en Well... (soupir de bonheur)


06:00 Publié dans Mode | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : well, lingerie, soutien-gorge, slips | |  Facebook | |  Imprimer | |

30/08/2012

C'est clair, les hommes ne savent pas enlever les soutifs

Préambule pour l'éventuel lecteur testosteroné qui s'égarerait par ici.

Ce billet est uniquement basé sur mon expérience personnelle.

Qui est certes plus étendue que celle de Bernadette Soubirous.

Mais plus limitée que celle de Madonna.

Quoique.

Si ça se trouve Madonna c'est que de la gueule.

Sur mon expérience et les rapports des copines :

- Car oui, homme, tu peux trembler sur tes bases, entre filles, je te confirme on compare les performances, la taille et les pwals.

Et ça casse sévère quand papa n'assure pas, et sur les détails salaces je peux te le garantir.

A côté les troisièmes mi-temps de rugby, c'est de la roupie de sansonnet -

apparemment, disais-je donc,

les hommes sont infoutus d'enlever un soutif.

Les petites agrafes posent apparemment un obstacle insurmontable.

Leurs grands doigts ont du mal à les décrocher.

Ou ils cherchent un bouton qui n'existe pas.

Ou le principe agrafesque n'est pas inscrit dans l'ADN masculin.

Ou, euh... on ne sait pas. 

Un truc que nous on arrive à faire d'une main, la tête en bas, en pétrissant une quiche et en lisant "Also sprach Zarathustra" en VO, leur pose un problème insurmontable et quasi-métaphysique.

Au mieux tu finis avec le soutien boobs entortillé autour de la gorge avec la figure qui vire à une jolie tonalité de violet faute d'oxygène.

Au pire le monsieur s'énerve et t'arrache la moitié du dos au passage avec l'objet du délit.

Et quand le soutif a un système d'ouverture un peu moins courant, type devant ou autre, c'est carrément Tchernobyl.

En moyenne tu finis généralement par lâcher "laisse, Maurice, je vais le faire"

Alors les films où on voit le bogosse enlever voluptueusement le balconnet de l'héroïne, hein, ça me faire doucement rigoler.

Dans la vraie vie, l'homme livre généralement une bataille de Midway grandeur nature contre  le 85 B de chez Aubade.

Qui se finit parfois par une négociation entre les deux parties. Et souvent par une bataille jusqu'à la mort d'un des deux adversaires.

Laristocraft a souligné à ce sujet, avec beaucoup d'à-propos que ça devait tenir à un problème d'irrigation du cerveau à ce moment précis.

Le sang affluant vers la zone pelvienne, effectivement, le neurone central de la bête manque un poil d'oxygène.

Ce qui expliquerait également le problème de coordination digitale.

(au passage on se demande si cette explication ne serait pas valable dans d'autres circonstances également).

Conclusion amie lingeriephile : inutile d'engloutir des sommes pharamineuses dans un truc qui en fait stresse ton chéri. Achètes des soutifs de chez Leclerc et offre-toi plutôt un sac à main pharaoniquement cher. Au moins tout le monde peut le voir. Pas seulement toi et le suédois de service.

Ah et sinon, a priori, lectrice progestéronée qui passerait également ici par hasard, selon les échos de mes quelques relations masculines un peu ivres qui se lâchent en fin de banquet, les hommes nous rétorquent que nous on ne sait pas faire les gâteries buccales correctement.

Ce à quoi je réponds que déjà nous on dégrafe le soutif d'une main, la tête en bas, en pétrissant une quiche et en lisant "Also sprach Zarathustra" en VO.

On ne peut pas TOUT faire non plus. Faut pas exagérer.

soutien-gorge-dentelle-noir-chantal-thomass-600191600-209676.jpg

06:00 Publié dans Sexe & Co | Lien permanent | Commentaires (15) | Tags : sexe, soutien-gorge, deshabillage, madonna, expérience | |  Facebook | |  Imprimer | |

10/04/2011

Le Chat-Nichons c'est la hype du printemps-été

Le mouvement a été initié par Galliane et Domydom.

Le principe ? Tu ramènes un chaton dans ton soutif...

 

Et comme je surfe toujours à la pointe de la tendance

 

IMG_0569-2.JPG

 

Oui, bon Cannelle est un peu trop grosse, mais ça fera l'affaire..

Ne dis pas que c'est ridicule.

C'est la hype du printemps-été 2011. 

Procure-toi un chat et un soutif rapidement, sinon tu seras un pauvre loser.

Je t'aurais prévenu.

 

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : cannelle, chat, soutien-gorge | |  Facebook | |  Imprimer | |

04/02/2009

Do ya think I'm sexy...

Aujourd'hui je vais tout vous révéler de moi.

Aujourd'hui je vais me mette à nu devant vous et vous faire connaître mes secrets les plus intimes...

Aujourd'hui, je vous montre... CA

Soutien.jpg

Appelez-moi Dita Von Teese
(en soldes)



MOUAHAHAHAHAH...

Drôle et sexy, je suis irresistible, non ?
(en fait j'avais pas le temps de faire une vraie note)


Respectivement Barbara et Simone Pérèle si vous voulez tout savoir..
Et si vous VOULEZ VRAIMENT TOUT savoir, j'ai pas trouvé les culottes assorties. Parce qu'en soldes on ne trouve JAMAIS les ensembles en lingerie.. Ca M'ENERVE...

Et demain, on continue dans la série vestimentaire... Avec une grosse surprise.. En attendant, essayez de deviner : quel est le vêtement que vous n'imagineriez JAMAIS sur votre Manu ?

06:00 Publié dans Mode | Lien permanent | Commentaires (51) | Tags : soutien-gorge | |  Facebook | |  Imprimer | |