Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/05/2012

Le journalisme du rien

Avant c'était mieux.

Quand Le Liechtenstein déclarait la guerre au Luxembourg on envoyait un gusse en treillis et rangers qui hurlait  dans son micro entre deux sifflements d'obus

"NOUS SOMMES SOUS UN FEU NOURRI DE L'ARTILLERIE LUXEMBOURGEOISE EDMOND-JULES, JE NE SAIS PAS SI JE VAIS POUVOIR MAINTENIR LA LIAISON LONGTEMPS"

Puis est arrivée la guerre de le golfe.

Version 1. Début 91.

C'est à ce stade que le traitement de l'info en France a commencé à changer. Vu que nos reporters hexagonaux était tenus loin de la ligne de front par les GI's et qu'il fallait bien meubler, nous avons commencé à avoir des heures de direct d'un intérêt totalement fulgurant du style

"Alors Edmond-Jules, et chez vous, que se passe-t-il ?

Et bien Paul-Kevin, ici il y a du soleil, et je crois même avoir vu une sauterelle se cacher sous un buisson. Sinon ? J'embrasse ma fiancée (et toi aussi) (on se voit toujours au retour ? J'aime beaucoup tes petites fesses moulée dans ton nouveau jean. Bisous).

Je m'en souviens parfaitement, j'étais en congés maladie pile poil à ce moment, j'ai du subir des heures de direct inepte au lieu des feux de l'amour pour comater, fiévreuse, sur le canapé.

Couplée avec l'arrivée des chaines d'info continue, on a donc eu droit depuis cette époque à une montée en puissance d'une info en boucle pour remplir des heures de direct.

La journée d'un reporter planté devant un endroit aussi animé que le cerveau d'une Miss Univers regardant un reportage sur l'existentialisme théorique ne servant rigoureusement à ... rien.

Sur un plan informatif bien sur.

A part vraisemblablement à caser de précieuses pages de pub, nourricières de la chaîne, qui lui permettra d'envoyer encore et encore de charmants reporters plantés devant le moindre non-évènement qui pourrait avoir un retentissement médiatique, meubler pendant des heures. Jusqu'à la nausée.


Que les chaines d'info continue pratiquent l'exercice, ok, c'est leur fond de commerce et il faut bien "tenir" des heures de direct. Mais les chaînes généralistes ? Remplir la moitié ou 75 % d'un journal avec des "Je vous confirme Alexandre-Albert qu'ici il ne se passe strictement rien" je n'en vois vraiment pas l'utilité.


Les exemples récents ne manquent pas : le siège de l'appartement de Merah à Toulouse avec le plan fixe du cul du camion de la police pendant des heures et trois détonations au loin ; les heures de planque à guetter la fumée blanche dans l'attente de la désignation de Benoit XVI ; les gros plans interminables sur la façade de la clinique de la Muette pendant la ponte présidentielle (avec supputations abracadabrantesques sur le nom de Sarkozette junior).


Et cerises sur les gateaux : le gros flop de I télé (ou BFM j'ai un doute ?) filmant pendant des heures la porte de la maison de DSK à New-York, et diffusant la pub pile-poil au moment où il sortait ; et le spectaculaire exercice de commentaire de porte fermée que nous a offert David Doukhan devant celle de François Hollande au soir de l'élection présidentielle.


Ceci dit, ce stand-up improvisé a contribué à faire de ce brillant jeune homme le spécialiste intercontinental de la porte et la star de twitter pour un soir.

Je ne suis pas certaine que ce soit son but dans la vie, mais il aura gagné son quart d'heure de célébrité.


En attendant, c'est la patience du téléspectateur qui vacille et la crédibilité de l'information qui en prend un coup.

On a presque envie de se rabattre sur les reportages de France 3 régions sur l'élevage de la moule de bouchot en Charente-Maritime, ça repose.

Voire de faire un truc totalement dingue, et qui risque de changer ta vie à jamais.

Ouvrir un bouquin.

4dfb5f1af1cb5.jpg

JE TE JURE QUE C'EST PAS UN MONTAGE...

(ENORME... Mouahahhhaahhaah)


Je remercie au passage tous les gens qui m'ont donné des exemples de directs interminables et ineptes pour illustrer ce billet

06:02 Publié dans Actualités | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : actualités, information, chaines d'info, reportages, télé | |  Facebook | |  Imprimer | |

08/02/2012

Branchés ? Hmmmm .... Conformistes plutôt je dirais...

Les diktats. Les normes.  (soupir)
 
Celles des pensées et celles des apparences.
 
Il ne faut rentrer dans des cases, penser comme tout le monde, ne pas faire de vagues, ne plus être moche, plus être vieux, plus être gros, ne plus être petit, plus jaune, plus noir, ne plus avoir de petites jambes, de grosses fesses, des cheveux verts ou des dents mal alignées.


 
Et se conformer à l'idée qu'ont de l'humanité quelques personnes identifiées comme influentes et qui sont censées donner le la du bon goût et de la pensée occidentale au reste du monde.


 
Deux exemples récents parmi d'autres sont l'illustration de cette pensée/look unique qui commence à me courir sévèrement sur le haricot.
 
Yann Barthès qui me fait par ailleurs souvent rire dans le petit journal a lancé depuis quelques une chronique hebdomadaire tenue par deux pipelettes middle-age (en fait deux hommes travestis) qui tirent sur tout ce qui bouge très languedepute staïle. C'est assez moyennement drôle d'ailleurs, dans l'absolu. 


 
Dans un des derniers numéros, il conclut la chronique par un "mais elles sont vieilles" relativement méprisant. Et remet le couvert sur Madonna en doublant son show de bruit de grincement d'articulations. Bon ok. Je trouve aussi Madonna un peu ridicule avec ses liftings, ses mini-shorts  et ses petits copains qui pourraient être ses fils. Mais tu commences à en faire beaucoup sur le sujet. Sans parler de la pauvre mamie Lucienne que tu as ridiculisée plusieurs fois en lui faisant faire des trucs assez pathétiques dans certains reportages.


 
Et alors ? On a pas le droit d'être vieille et d'avoir une vie ? L'existence s'arrête à 35 ans ? L'intelligence aussi ? Il faut être obligatoirement jeune et porter des costards cintrés et des chemises à carreaux pour briller dans la lumière ?
 
Yann Barthès, toi aussi un jour tu seras vieux et has-been. Un jeune con ressortira alors tes images d'archives en se moquant de toi et en doublant tes mimiques avec des bruits de machoire qui grince.  Et tu gueulera vraisemblablement sur ces petits branleurs qui n'y connaissent rien et qui t'ont piqué ta place. 
 
A priori tu dois avoir une grosse angoisse de vieillir. Je ne voudrais pas être dans tes chaussures quand tu passeras la barre des 40 ans.


 
Je suis évidemment plus sensible à ce sujet qu'il y a 20 ans, mais au temps reculés de mes jeunes années, le jeunisme, qui était pourtant moins présent qu'aujourd'hui, me consternait  déjà.


 
Autre exemple  : Karl Lagerfeld. Karl peut être drôle parfois. Il a des sorties assez percutantes. Et une approche de la vie bien particulière qui n'est pas faite pour me déplaire d'ailleurs. Ceci dit, un truc le dérange fondamentalement : les gros. Il n'arrête pas de rappeler qu'il n'aime pas les gros ou que truc ou bidule l'est, d'ailleurs. Dernière victime en date : la chanteuse Adèle. Dont l'apparence déplait visiblement au Kaiser de la mode.
 
Oui, et alors. Les gros n'ont pas le droit de cité ? Il faut les coller dans des camps de réhabilitation ? Ou les habiller avec des sacs en toile ? 
 
Lui aussi a un léger souci obsessionnel sur les kilos. Reprenez ses photos d'il y a 20 ans. Il était plutôt voire très enveloppé. C'est ballot de bâcher les gros quand on l'a été soi-même. Et ça prouve en tous cas qu'on ne s'aime pas beaucoup.
 
Tout ceci pour dire que ces gens qui se prétendent créatifs, iconoclastes et hors normes sont en fait bel et bien les plus conformistes qui soient.

Ils n'acceptent pas d'autres représentations de la vie que la leur. Représentations on ne peut plus limitées et classiques : on est jeunes, beaux, minces et créatifs.

 
C'est consternant de bêtise et d'étroitesse d'esprit. 

Je rappelle juste au passage à ces gens si créatifs et si géniaux que la plupart des vrais génies sont des gens qui pensent "hors de la boite" comme disent nos amis britons. Qui ne s'encombrent ni des conventions, ni de penser comme tout le monde ou pour plaire à tout le monde. Et qui justement ont une vision bien plus large que la plupart d'entre nous, pauvres mortels.

 

Des génies comme moi je veux dire.

Qui a crié "le génie de la connerie, ouais !" ?


Je te vois au fond dans la salle. J'ai ton nom. Les représailles vont pleuvoir.

Je te préviens.

 

karl+lagerfeld.jpg

Ouais, un "Karl, Who ?" c'est tout ce que tu mérites sur ce coup-là

22/09/2011

Canal Manu

Si on aime regarder la télévision, aujourd'hui l'offre est assez pléthorique. Des chaînes pour tout, de la musique à la cuisine en passant par le cinéma ou la mode...

Mais quantité ne veut pas toujours dire qualité.

Tu l'as certainement constaté, lecteur chéri de mon coeur, rien sur une chaîne rime souvent avec rien sur quarante douze chaines.

Et les bouquets box ou satellites se transforment souvent en bouquets fanés qui te donnent l'impression de payer pour .... rien.

Sans parler de tes ados qui ont totalement perdu l'habitude de consommer de la télé à heures fixes et regardent ce qu'ils veulent quand il veulent (souvent sur l'ordi et en téléchargement illégal et après tu reçois une lettre d'Hadopi, et après ils viennent te saisir, et après tu te mets à boire, et après tu finis sous les ponts à dormir dans un carton)

CanalSat veut t'éviter de finir dans la misère, c'est pour cela que tu y trouveras tout pour tous les goûts et tous les âges !! Des dessins animés animés (avec même la chaine éphémère du père Noël pour les fêtes de fins d'année), des séries en séries, des films cinématographiques, du sport sportif, des reportages emportés, de l'aventure aventureuse et tout ça quand tu veux et quasiment où tu veux.

Car outre la variété et une nouvelle ergonomie ergonomique de l'interface programme, tu peux regarder tout Canalsat depuis ton Ipad et passer de l'Ipad à la télé d'un simple effleurement de l'écran !

Tu peux même piloter ton Canalsat depuis une kinnect juste en moulinant avec les bras ! Même plus de télécommande...

C'est trop le 22ème siècle...

Ceci dit, malgré la variété de l'offre Canalsat, je reste frustrée. 

Je n'y trouve pas MA chaîne. Ca fait des années que j'attends une chaîne qui me propose séries, sitcoms, programmes courts - allez, principalement anglais et US ... à jet continu.

Du How I Met Your Mother, Modern Family, Big Bang Theory, sans oublier les classiques, Friends ou même ... Alf ! (j'adorais Alf) et les désopilatoires séries anglaises (quelqu'un se souvient de "Allo, allo", qui me faisait hurler de rigolade) et le cultissime Ab' Fab' ... Et pourquoi nos petits programmes courts, Caméra café, Kaamelot, un gars, une fille, et j'en passe...

Une chaîne comme ça ? Mais je m'abonne directement...

C'est ce que j'ai été dire à Bertrand Méheut, le patron de Canal, présent à la soirée de lancement de la nouvelle grille Canalsat.

Qui m'a aussitôt rétorqué "mais c'est de la bombe intersidérale, bébé, yo, on va le faire NOW"

Bertrand kiffe énormément la vibe.

Tellement qu'il a insisté pour faire l'after de la soirée au Baron, où il a déclaré que c'était has been et qu'il nous a entraîné dans une ancienne usine de retraitement des déchets à La Courneuve qui sera le prochain lieu ultra-hype, selon lui.

Après je ne me rappelle plus bien. J'ai perdu Bertrand de vue au bar où il commandait une tournée générale. J'ai bu beaucoup d'un truc rose fluo et fumant. C'était bizarre mais pas mauvais.

Et je crois avoir dansé le booty shake avec un grand gars en marcel avec des tatouages et des piercings.

Juste Bertrand, j'ai retrouvé ta cravate et tes lunettes dans mon sac, je te les renvoie par coursier ?

Tu me dis hein.. Et tu me préviens aussi quand ma chaîne sera prête.

Qu'on fasse la soirée de lancement ensemble..

smll_CANALSAT_LOGO_PETIT.jpg

 

07:14 Publié dans Séries, TV | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : canal sat, chaîne, télé, bouquet, séries, sitcoms | |  Facebook | |  Imprimer | |

11/09/2011

J'ai transformé mon Ipad en télé

Les technophiles avertis vont certainement se gausser de ce billet.

Mais vu qu'il est de notoriété publique que je suis une geekette en carton, peu me chaut comme dirait la marquise..

Une fois de plus, une fois de moins, après tout..

Je reviens donc d'un fort agréable séjour dans le sud de la France (on diraiiiiiit le suuuuuud, le teeeemps duuuure longtemp-emps)

Dans une très coquette location tout confort avec terrasse ombragée, jardin arborescent et même chat totalement disposé à se faire gratouiller.

Sauf que j'avais lu un peu vite le descriptif.

Les propriétaires vivant eux-mêmes sans téléviseur, pas de petite lucarne à disposition.

Bon, pas de quoi faire une crise, quand on a une terrasse et un jardin, regarder pousser l'herbe c'est quasiment aussi instructif que Secret Story.

N'empêche, quelques minutes de télé le soir, c'est agréable quand même, surtout que les chaînes proposaient un ou deux films cultes à voir ou à revoir pendant ma semaine de villégiature : Little Miss Sunshine, Mash, Sin City et The Big Lebowski, entre autres...

Munie de mon Ipad, car mon petit havre de paix avait le wi-fi - j'ai eu une illuminatude, telle une Bernadette Soubirous du web.

Si les applis des chaînes proposaient des directs... ?

Et bien, public aimé.... Je peux te répondre TUTTAFFE...!!

Finies les bagarres autour de la seule tv du foyer.. Un Ipad, quelques applis et hop !! A chacun son programme. 

Et qu'est-ce qu'elle a fait Manu ??? Elle les a testé pour TOI à ses risques et périls...

A tout seigneuse, tout honneuse, la meilleure sans contestation :

HD TV : tout le service public : France 2,3,4,5,O, BFM TV, France24, Direct 8, Direct Star, LCP/Public Sénat, Gulli + quelques autres dispensables. 

Qualité d'image excellente, très bon son ET surtout le gros plus, vous pouvez couper votre écran en deux pour vous connecter à facebook, internet ou twitter !!

Ipad, télé, chaînes, applis,


L'outil indispensable pour les live-tweeters fous, donc !

Le petit moins : pas assez de chaînes ! Et quelques bugs très minimes. Surtout constatés sur Gulli, quand j'ai tenté de voir justement "Little Miss Sunshine" ce fut quasi mission impossible, la diffusion n'arrêtait pas de s'arrêter et repartir en ordre totalement aléatoire.

Et aussi 

M6 et W9 : même groupe mais deux applis distinctes qui offrent en plus le replay des émissions des chaînes. Qualité correcte, quelques bugs et ralentissements. J'ai téléchargé une mise à jour très récente, je n'ai pas re-testé les applis depuis.

 

MyTF1 : bonne qualité, peu de bugs et de ralentissements. M'a quand même permis de live tweeter Koh Lanta vendredi soir et d'y découvrir l'inénarrable Gégé qui va faire les beaux jours de l'émission cette année.

 

TF1.jpg

Canal + : bonne qualité, très fluide. Marche évidemment uniquement sur les créneaux en clair pour les non-abonnés. 

I-télé : l'appli existe, mais pas testée.

TMC : appli Iphone uniquement. Marche correctement sur Ipad, mais l'image agrandie n'est du coup pas extraordinaire de qualité.

 

Et voilà vous avez quasiment toute l'offre grandes chaînes // TNT, manquent juste à l'appel

NT1 : pas d'appli trouvée

Arte : l'appli existe mais ne propose pas de direct, juste des vidéos d'une sélection d'émissions.

 

Toutes ces applis sont gratuites. Aucune raison de s'en priver, donc. 


Evidemment, si vous avez des tuyaux, ils sont aussi les bienvenus.

Evidemment aussi le premier ou la première qui me dit "mais moi j'ai pas d'Ipad et j'en veux pas parce que gnagnagni, gnagnagna" gagne la queue du mickey
 

06:00 Publié dans Les pt'its trucs à Manu, Séries, TV, Web | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : ipad, télé, chaînes, applis | |  Facebook | |  Imprimer | |

24/08/2010

Infos, Un Faux

 

Aujourd'hui, au bureau, sans autre info que twitter, j'ai réussi à suivre  en quasi-simultané la malheureuse prise d'otages aux Philippines - détails gores compris.


J'ai immédiatement fait un parallèle avec un évènement dont on fêtera bientôt le triste anniversaire, et qui s'est produit alors que j'étais également sur mon lieu de travail : le 11 septembre 2001.

A cette époque qui ne me parait pas si lointaine, internet n'était pas encore reconnu comme une source d'info fiable, et il n'y avait pas de twitter, ni de facebook.


L'information des attentats est montée crescendo, par rumeurs successives, par des gens qui avaient entendu des nouvelles à la radio, dans leur voiture et qui en appellaient d'autres.


Je me rappelle même qu'au départ, on entendait dans les couloirs qu'un hélicoptère s'était écrasé sur l'empire state building.


Les informations se sont faites de plus en plus claires, et de plus en plus alarmantes jusqu'à ce que nous nous regroupions autour de radios disponibles pour avoir une idée enfin (plus ou moins) précise de la situation. Avant de rentrer et de voir, à la télé en boucle, les avions s'écraser sur les tours.

Tout ce processus a pris ... quelques heures.

Quelques heures qui nous ont permis d'absorber le choc.

 

Aujourd'hui l'information nous arrive en temps réel, sans besoin de se brancher sur les médias traditionnels.

Cette info ultra-rapide permanente, brute, reçue sans filtre, sans explication, sans contexte nous envahit en permanence et nous interpelle, sans qu'on ait forcément le temps du recul et de l'analyse.

 

Car il y a non seulement la quantité d'infos que l'on peut recevoir, mais également sa qualité. Les médias, audio-visuels souffrant assez souvent de ce que j'appelle  le  "syndrome du golfe".

 

Oui, depuis la guerre du golfe en 1993 qui a marqué l'avènement du genre,  à chaque évènement potentiellement marquant, on dépêche sur place des envoyés spéciaux qui pendant des heures font le pied de grue en meublant bon gré mal gré. Pour faire du scoop et retenir l'audience, donc plutôt mal gré d'ailleurs.

 

Ce qui donne à peu près ceci "alors, Emile-Albert, vous qui êtes sur place, quoi de nouveau ?" "En fait Lucienne-Ginette, à l'heure où je vous parle, il pourrait se passer des trucs et on envisage même qu'il s'en passe, mais en fait, on ne sait pas trop si ce seront des trucs ou des machins. Je vous tiens informée, bien évidemment"

Du coup, entre quantité astronomique et, de façon inversement proportionnelle, piètre qualité ... Difficile d'y retrouver ses petits et de se forger une opinion objective.

 

Pour ma part, j'essaie de faire le filtre et de ne pas me fier à une source unique d'informations. Une image, un chiffre, un tronçon d'info, sorti du contexte, on peut lui faire dire tout et son contraire.

 

Si on a le temps, croiser l'info de la presse traditionnelle, on-line mais aussi des journaux étrangers, voire spécialisés.

 

Et surtout, surtout, de faire comme notre bon maître du zapping FHDR... De regarder derrière l'image !

 

2005_5_reporters1.jpg

06:01 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : information, scoop, 11 septembre, médias, télé | |  Facebook | |  Imprimer | |

30/09/2008

J'ai testé pour vous... Les programmes pour vieux

Etre malade et chez soi pendant quelques jours a comme avantage de pouvoir rattraper son retard télévisuel.

Oui, car personne ne vous en veux de regarder n'importe quoi effondrée dans le canapé pendant des heures, puisque vous êtes patraque !

Sauf que... la télé l'après-midi en semaine ressemble à un croisement entre un sahara visuel, un neurone (un seul) de teenager en pleine attaque hormonale (et donc incapable de penser à autre chose qu'au sexe)  et une maison de retraite.

Mis à part les clips de RNB où des greluches a peine habillées shakent leur booty sur des capots de voiture et des émissions navrantes pour ados boutonneux sus-nommés qui sèchent les cours, on trouve, en vrac :

  • Les inoxydables "Feux de l'Amour" avec Victor Newman qui divorce de sa 40ème femme pour épouser la 41ème qui est en fait l'ex-belle-soeur du mari de la nièce de la femme de son chauffeur. Au fait vous saviez que le titre original de la série est "The Young & the Restless" "Les jeunes et les impatients".... Jeunes et impatients... Heu...
  • Suivi d'un téléfilm américain ringard des années 80 avec brushing Dallas et épaulettes incorporées. Et des gens qui parlent à côté de leur bouche, doublage approximatif oblige.
  • Le "ça se discute" de Delarue avec des sujets tout en délicatesse du style "ma mère fume du shit" "ma soeur sort avec un transsexuel" ou "j'étais grosse et moche, maintenant je suis mince et con". Tout ceci amené avec des ficelles tellement énormes qu'on se demande comment on peut encore les gober, des gros plans sur les larmes "vas-y coco, fait un gros plan, la vieille elle chiale" et un public de mamies avec mise en plis violette.
  • Sans oublier  les éternels téléfilms allemands qui vous font penser que quelqu'un a du vous mette un exta dans votre tisane sans que vous vous en aperceviez. Le nec plus ultra du genre étant Derrick. Cinq minutes de Derrick et vous avez au choix la tête sur les genoux, une dépression nerveuse ou une éruption d'eczéma subite et violente. Si, si, essayez, vous verrez.

Et j'en passe. Bref du premier choix. On se demande encore pourquoi on a une télé.

Tout ceci entrecoupé de pubs pour VIEUX : la convention obsèque qui va bien, la colle pour dentier qui permet aux sexagénaires fringants de se rouler des pelles sans échanger leurs appareils, les garnitures Téna anti-fuites, les fauteuils relax et le matériel para-médical (si, si, j'ai vu, je vous assure).

Pitin c'est CA qui m'attend dans quelques années : Aaaargghhhh !!!!

Note si tu les regardes au quinzième degré avec un coup à boire, les pubs pour vieux : MOUAHAHAHHAHA.... Ca fait super-marrer. Le top de la moumoute de l'hallu, je l'ai vu hier : Gilbert Montagné, le chanteur aveugle faisant une pub...

Plutôt que de vous la décrire, je vous l'offre en prime time rien que pour vous. Mieux, c'est pas possible... Ou alors au Kazaksthan !

 



Et n'oubliez pas de voter dans le widget à droite pour vos Sleevefaces préférés LA ou LA (pour Oopsy)...

 

02/09/2008

Chronique TéVé

Sur la note "petites nouvelles du monde et de l'univers" Oopsy me remerciait de lui avoir évité d'acheter Voici et Le Parisien, et me demandait si je pouvais également fournir une chronique TV pour lui éviter aussi l'achat de TéléZ.

No problemo, lui sussure-je et comme je suis bonne fille, je m'exécute... En plus pour tout vous avouer, comme, en ce moment,  je freîne un peu sur le poste des loisirs (et, à mon grand désespoir,  des fanfreluches qui rendent les Manu jolies) sinon mon banquier va d'abord avoir une crise cardiaque et ensuite procéder à mon excommunication, du coup je passe pas mal de temps à regarder la boite magique...

Voici donc la chronique TV de rentrée

  • L'indéboulonable PPDA a été finalement déboulonné. On l'a remplacé par une blonde pimpante à moyenne poitrine. Du coup, le premier soir, tout le monde a regardé la blonde au fond des yeux... Puis s'est barré ailleurs... Le journal de TF1 a perdu 2 millions de spectateurs en quelques jours. Ca doit cogiter sec à la rédac' de TF1 et PPDA - qui reviendrait en novembre sur Arte - doit bien rigoler.
  • Chez TF1 toujours le nouveau PDG Nonce Paolini, face à l'érosion - toute relative - de l'audience a décidé de reprendre la "quête de sens" télévisuelle qui avait coûté sa place à Dorothée il y a dix ans. Plus de Koh Lantah et autres Iles de la Tentation. Oh, flûte, il ne vont quand même pas nous supprimer les meilleures émissions comiques de la télé ! J'ai découvert l'Ile de la Tentation cette année et comment dire... Mouahahahahh... Voir des participants avec un physique tellement classe qu'on les croirait sortis d'un film X, annoner un texte haut de gamme fourni par la production comme "elle est sympathique parce qu'elle est mignonne" ou encore "c'est la première fois que je l'ai vi pleuré" (véridique)...C'est trop fun...
  • Quant à Koh Lantah... Re-Mouahahahah - cette année pas de changement majeur dans le déroulement du scénario. Sauf qu'un chefaillon ex-militaire et pilote d'hélicoptère tient tout le monde sous sa coupe et distribue bons points et sanctions. Le gars il a un QI d'adjudant de carrière et des citations assorties du genre "si tu prends pas ta décision, t'as pas de cervelle" ou "les filles de mon groupe, quand il faut y aller, elles ne sourient jamais, c'est des warriors"... Les autres font semblant d'adhérer. Mais à mon avis, un jour, il va gonfler tout le monde et finir en papillotes pour nourrir les poissons. Il va y avoir DU SANG... Ouaiiisss...
  • Un pt'it coup de séries télé ? Alleeeeezzz... Pour ceux et celles qui ne les ont pas vu sur Canal ou sur Internet, M6 diffuse la saison 3 de Desperate Housewives. Moui. J'avais beaucoup aimé la première saison. Maintenant, je trouve que ça tourne un chouïa en rond.
  • Lost aussi, d'ailleurs, j'ai fini de regarder la saison 4 sur TF1. Après un début prometteur qui redonnait de l'intérêt à la série après des saison 2 médiocre et 3 assez moyenne, La fin de la saison - que je ne raconterais pas - est quand même un tantinet tirée par la touffe. Il paraît que la saison 5 sera la dernière avec des révélations sur tous les mystères de l'Ile. Mon oeuil. Si vous voulez mon avis, les scénaristes ne savent même pas comment le scénario va aboutir. Un scénariste d'une autre série "24 heures" l'avait un jour révêlé: au début de certaines saisons, ils n'avaient strictement aucune idée de la fin et écrivaient tout au fur et à mesure.
  • Et les acteurs de série. A votre avis : quel est l'acteur de série le mieux rémunéré aux USA. Hein, hein... ? Réponse en fin de note...
  • Hier soir, dans le petit journal de Yann Barthes sur Canal +, dont j'adore le ton impertinent, des groupies au taquet. D'un côté des fans déçues et énervées par l'annulation du concert d'Amy Winehouse qui menaçaient de lui faire sa fête en lui "agrafant sa perruque au cul" (véridique) et en parallèle des fans d'André Rieu venus en autocar pour la sortie annuelle de la maison de retraire de Bouzy les Foins, avec un festival de permanente mauves, oranges et argentées en train de crier "Andréééééé t'es suuuuperrrr" - à mourir de rire...
  • Et pour finir, un petit coup de TNT, hier soir également sur NRJ 12 en zappant,je suis tombée sur un truc extra terrestre. L'émission s'appelle "I Love New York". New York est jeune femme qui rêve de trouver l'amour. Après un casting à travers les Etats-Unis, 10 Apollons, 5 garçons élus par les internautes et 5 hommes riches imposés par sa mère vont avoir la chance de la rencontrer la jeune New York. Tous réunis dans une grande villa hollywoodienne, ces 20 beaux mâles vont devoir tout donner pour la séduire. Défis, déclarations d'amour, jalousies.. Rien de très nouveau tout ça, on dirait la bachelorette. Oui, sauf que l'émission est faite en grande partie avec des afros-américains dans un défilé de tenues et d'attitudes totalement hallucinantes... C'est quasiment inracontable, il faut le voir pour le croire.... Les mecs montrent leur pec's, tortillent du bassin, racontent leurs exploits sexuels dans une voiture lancée à pleine vitesse sur l'autoroute ou déclarent face caméra "je suis ton sugar daddy love" avec le physique de Sim, ou quasiment... Je vous conseille fortement cette OVNI télévisuel.
  • Alors, alors, l'acteur de séries le mieux payé aux USA c'est, c'est .... Charlie Sheen, qui joue dans le sitcom "Mon Oncle Charlie" avec 825 000 dollars par épisode. Il devance William Petersen qui joue Gil Grissom, le personnage principal des Experts Las Végas...

En bonus extra-luminescent, je vous mets une photo de ma télé perso pour illustrer cette note.

MON DIEU JE VIENS DE REVELER UN BOUT DE MON INTIMITE !!!

Télé.jpg

Si vous vous demandez ce qu'il y a dessus, c'est le jeu vidéo de mon fils "Oblivion" ... pour les amateurs

Et la pensée du jour sera :

"Si t'es Carla Bruni, un mari Président, une promotion lêche-bottes de tous les grands médias et que tu vends à peine 80000 disques, comment te dire... Mouahahahha...."

 

21:12 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (24) | Tags : télé, programmes, rentrée | |  Facebook | |  Imprimer | |