Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2010

Non, non, non, non, je ne veux pas boire un verre..

 

Ni faire une retrospective de mon année.

Ni publier les plus grands bides de 2010, ni les meilleurs films, ni le top 50 musical, ni des buzz de l'année.

Ni prendre de bonnes résolutions.

Ni dire que j'aime tout le monde.

Ni embrasser mes voisins.

Ni dire que 2011 va être une grande année.

Ni réveillonner.

Ni sortir.

Ni regarder la soirée avec Arthur sur TF1.

 

Ne comptez pas sur moi.

Vous aurez peut-être tout juste les voeux de la taulière demain.

Si je suis de bon poil.

 

Ce qui n'est pas le cas aujourd'hui, car, comme tous les ans, le 31 et son cortège de pouet pouet me tirebouchonnent le système nerveux.

 

Un peu de mauvaise humeur au milieu du saumon et des confettis, ça fait pas de mal, non ?

 

Si ?

 

Bon tant pis alors. Je resterai seule dans mon coin avec mon mauvais caractère

Grommelle, grommelle, grommelle...
Epicétout

 

 

Mauvais-poil.jpg

 

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (19) | Tags : 31 décembre, rétrospectives, voeux, fête | |  Facebook | |  Imprimer | |

30/12/2010

Ben moi aussi, du coup

Hier soir en manque d'idées, je surfais sur la blogosphère en ébullition.

 

Par hasard (je vous jure que c'est vraiment par hasard, si si), je tombe sur un blog mode.

Et là... Mes yeux s'affabulent.

Pas moins de 91 commentaires sur... Un sac en tricot  ou un truc du genre dans plusieurs couleurs. Avec quelques lignes de texte.

Du coup, je me suis dit, pourquoi pas, moi aussi je peux le faire après tout.

 

 

Oui parce que non,

l'hésitation s'empare de moi encore, je brouille l'écoute et le doute m'habite.

Je porte ma main pâle à mon front fiévreux et je me pime ? poume ? pâme...

Rouge ou carmin ?

sac crochet.jpg

 

Allez hop, maintenant j'exige 92 commentaires au minimum ou j'arrête tout.

 

Et merci à Valérie CG qui m'a dégoté la ... enfin le... enfin le machin ci-dessus

 

06:00 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (122) | Tags : sacs, commentaires, tricot, blog, mode | |  Facebook | |  Imprimer | |

29/12/2010

La minute décoration du mercredi

Ma belle-famille, quoique raisonnablement supportable, a deux défauts, j'en conviens :

1. elle mérite probablement l'oscar de la famille par alliance dans la catégorie "j'apporte mon antidépresseur au réveillon" tellement ses discussions sont fun et dynamiques.

 

2. et aussi probablement l'oscar du goût décoratif le plus exotique de l'univers.

 

J'avais déjà commis un photo reportage chez mon beau-père qui avait laissé quelques traces (paralysie faciale, crises de folie passagère et attaques de paniques, entre autres) chez ses spectateurs.


Je vais donc récidiver avec le volume II de la saga "la déco dont tu voudrais même pas sous la torture". Eloignez les cardiaques, les enfants et les personnes âgées ou sensibles.


Ce qui suit est par ailleurs interdit au moins de 18 ans.


(et si quelqu'un de ma belle-famille tombe par ailleurs là-dessus, je suis morte)

IMG_0371.JPG

IMG_0373.JPG

Double combo de santons

 

IMG_0375.JPG

 

Un plan large de la cheminée WITH feu

(désolée pour la bouteille au premier plan mais je photographiais en douce)

IMG_0376.JPG

Buffet campagnard

 

 

IMG_0377.JPG

 

L'indispensable horloge à balancier

 

Et pour finir...

IMG_0379.JPG

Yalla !! L'indispensable aquarium des poissons qu'ils nagent. Notez la délicieuse collection de pingouins en terre cuite dessus

 

Mais le cerise sur le pompon c'est quand même...

 

IMG_0381.JPG

 

Le calendrier blaireau !!

 

 

Et non vous n'êtes pas repartis dans les années 50. Ca se passe en 2010. Les photos ont juste été un poil vieillies (à peine) avec l'appli Iphone Lo-Mob (merci Sandrine Camus).

 

Et sinon maintenant, vous pouvez fermer la bouche, essuyer le filet de bave qui coule au coin et reprendre une activité normale. 

 

 

06:01 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (41) | Tags : décoration, belle-famille, lo-mob | |  Facebook | |  Imprimer | |

28/12/2010

Paye ton féminisme

Une récente étude américaine sur les chimpanzés montre que lorsqu'on donne des bâtons comme jouets à un groupe de chimpanzés, spontanément les femelles les bercent, alors que les mâles s'en servent comme outils ou comme armes.

Conditionnement hormonal parait-il.

 

J'entends déjà les naturopathes de tout poil savourer leur victoire "vous voyez, c'est le cours des choses".

Ok.

Je le reconnais dans mon enfance j'avais une collection de Barbies non négligeable. Et après avoir passé en revue nombre de nains dans mon entourage, les miens compris, les filles de 5 ou 6 ans vont plus spontanément vers les poupées que vers les voitures télécommandées.

En plus les filles de 5 ans, même si leur mère est artiste plasticienne over conceptuelle, ont généralement un goût atroce fait de chouquettes dans les cheveux, petits poneys, robes rose fuschia à volants et de ballerines dorées

 

Mais, si j'admets volontiers que la fille de moins de 10 ans a génétiquement et/ou hormonalement un  gout de chiottes, ça ne lui donne pas pour autant une prédisposition génétique à se taper tout le ménage, les courses, l'éducation des enfants et un salaire moindre que celui de son binôme masculin qui utilise ses bâtons pour taper sur la tête de ses congénères parce que ses hormones l'y poussent.


Mes hormones me poussent clairement à coller des taquets à tous les machos qui veulent me coller en cuisine alors que j'ai des trucs vachement plus intéressants à faire.

Comme glander devant mon ordi.

Ou faire des soirées mojito-pinacoladas avec mes copines.

Parce que rappelle-toi que dans la nature aussi, ami homo erectus (enfin si tu y arrives) il y a un paquet d'animaux qui vivent en groupe avec des FEMELLES DOMINANTES.

Qui collent une pâtée directement à tout mâle inférieur osant contredire ses avertissements.

Qu'on se le dise.

 

d8380aa4-5f64-8980-479e-f39d7984fb01.jpg

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (22) | Tags : femme, homme, chimpanzés, étude, domination | |  Facebook | |  Imprimer | |

27/12/2010

Quand c'est plus Noël, c'est encore Noël

Le smartphone, c'est bien

L'ordi c'est bien

Mais tu n'aimerais pas de temps à autres avoir internet ou tes photos de dedans ton ordi en grand, en super wat mille panoramique sur ta télé ?

Certainement que si.

Alors évidemment, tu peux connecter ton ordi  ta télé. Mais quand tu es, comme moi, certes un esprit brillant, mais une buse en connectique, c'est pas gagné.

Heureusement, LE Toshiba places est arrivé. 

 

Grâce à Toshiba Places, un nouvel adaptateur multifonctions,  les contenus multimédia deviennent directement accessibles sur le téléviseur, le PC, ou la tablette, comme par exemple les vidéos Dailymotion ou les albums photos Flickr. Photos ou vidéos, s’échangent et se partagent désormais en toute simplicité !

 

Mais on peut aussi recevoir en numérique les programmes de plus de 18 chaînes, accéder aux archives de la télévision avec l’INA, ou profiter du choix de vidéos à la demande de Vidéo Futur. Ou encore, retrouver l’information des grands événements sportifs avec L’Equipe, rechercher toutes sortes d’informations locales avec le service des Pages Jaunes, écouter plusieurs centaines de radios numériques grâce à Com FM, de se faire livrer ses repas à domicile avec ChronoResto,  ...

 

Et plus encore...

 

La connexion ? Rien du tout. Si tu as un wifi, tu branches Toshiba places et hop !! C'est tout.

 

Rien compris à ce que je viens de raconter ?

 

Alors une petite démonstration en images

 

 

C'est pas bien ? 

 

Je dirais même que c'est formidabeule comme affaire..

Moi je suis déjà toute Toshibaplacisée après quelques jours d'utilisation.

Même le meuri trouve ça pas mal, c'est dire ! 

 

Je dirais donc que le boitier c'est le bien.

 

Mais je ne parlais pas de Noël dans le titre du billet ? Quel rapport avec le boitier magique ?

 

Le rapport c'est qu'il va pouvoir arriver au pied de ton sapin pour te souhaiter une bonne année, le Toshiba places. 

 

En laissant un petit commentaire intelligent pour me dire pourquoi il t'intéresse ou pourquoi tu le mériterais plus que les autres.

 

Je choisirai le meilleur com en compagnie d'un ou une volontaire qui me servira de jury adjoint et qui voudra bien se dévouer pour mettre un frein à ma mégalomanie.

Sinon je risque de choisir le com qui me flatte le plus.

Le premier ou la première qui se dévoue, hop !

 

Pour les commentaires, vous avez jusqu'à mercredi soir. L'heureux(se) bénéficiaire du Toshiba Places sera annoncé... Pour la nouvelle année, le 1er janvier, avec les voeux de la taulière...

Enfin, si je suis de bon poil.

 

Edit : c'est Carole qui m'aidera à choisir le posteur gagnant. Vous pouvez la flattez odieusement à partir de cette minute
 

06:00 Publié dans Concours | Lien permanent | Commentaires (37) | Tags : toshiba places, télévision, internet | |  Facebook | |  Imprimer | |

26/12/2010

Le dessert qu'il déchire la race à sa mémé

 

Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais les desserts très lourds à la fin d'un repas copieux, très peu pour moi.

 

Voir arriver une forêt noire, un Paris-Brest voire la traditionnelle bûche génoise-crême au beurre au réveillon, et mes dents du fond baignent déjà rien que d'y penser.


C'est pourquoi ce dessert vu dans "un dîner presque parfait" m'a tapé dans le neuneuil et que j'ai décidé de l'adapter à ma sauce pour terminer le réveillon.


Donc dans la série "la cuisine à Manu que la recette elle en jette un max mais qu'en fait elle prend 2 minutes à faire"...

LA BRIOCHE PERDUE, OREILLON DE PECHE ROTIE, COULIS DE FRUITS EXOTIQUE, PETITE MERINGUE, NAPPAGE CALISSON.

Il te faut 

Une brioche maison ou pas

Quelques calissons

20 cl de crême fleurette

Des meringues maison ou pas

Du coulis maison ou pas

Une boîte de pêches au sirop

Du sucre vanillé

Du sucre en poudre

2 oeufs

1/2 litre de lait.


Alors, commençons par la brioche. Que tu peux faire toi-même .. ou pas. Si tu es flemmarde.

Je la fais à la machine à pain. Programme pains briochés. Avec (dans l'ordre, c'est important pour la MAP)

250 g de beurre

1 oeuf

3/4 cuillers à soupe de sucre

1 pincée de sel

200 ml de lait

400 g de farine spéciale pain brioché

2 Sachets de levure (pour qu'elle soit bien gonflée)

 

Faite maison ou achetée, l'important est d'avoir la brioche la veille pour la laisser sécher 24 h à l'air libre... Trop fraîche, elle ne se tiendra pas suffisamment à la cuisson.

Ce que tu peux faire aussi la veille c'est le nappage calisson. Comment faire ce truc superfragillistic ? Simple.

Tu mets à chauffer de la crême fleurette (j'en ai mis 20cl)  et tu fais fondre à feu doux 4 ou 5 calissons dedans en fonction du degré de goût sucré que tu veux obtenir.

Tu mélanges bien de façon à obtenir un melange mousseux jusqu'à ce que les calissons soient entièrement fondus. Et tu laisses reposer.

En théorie, si tu es une fortiche de la cuisinerie, tu pourrais faire la veille tes meringues et ton coulis de fruits exotiques (Ceci dit le coulis, tu peux remplacer le fruit exotique par autre chose, selon tes préférences aussi).


Mais comme je ne suis ni fortiche, et une grosse flemmasse, j'ai acheté du tout prêt.

J'entends déjà le crissement du stylo de la blogocuisine sur l'ordre d'excommunication.

 

Bref.

Le lendemain donc, tu reprends ta brioche et tu la tranches en morceaux bien épais. Avec un emporte-pièces, tu découpes des morceaux ronds dans tes tranches. Que tu réserves, toujours à l'air libre.

Au moment du dessert, tu te lèves et tu dis à tes invités "je vais vous éblouir". Tu files à la cuisine, et tu prépares la trempade pour la brioche perdue. Tu mélanges deux oeufs, ton demi-litre de lait, le sucre vanillé et un peu de sucre, voire un peu de cannelle si tu aimes,  et tu bats le tout jusqu'à obtenir un mélange bien homogène.

Tu ouvres ta boite de pêches au sirop. Tu vides la majorité du sirop de la boite et tu en gardes juste assez pour en garnir le fond d'une poêle. Quand la poêle est bien chaude tu vides tes oreillons de pêche dedans et tu les parsèmes à nouveau d'un peu de sucre de façon à les faire caraméliser dans le mélange sirop-sucre.

Tu fais chauffer une autre poêle, et tu fais fondre un bon morceau de beurre dedans. Quand le beurre est bien chaud, tu trempes tes tranches de brioche dans la préparation jusqu'à ce qu'elle soit bien humectées. Et tu les passes à la poêle jusqu'à ce qu'elle soient bien dorées.

 

Tu dresses une assiette avec un rond de brioche perdue, un oreillon de pêche, un peu de coulis, une meringue avec le nappage aux calissons froid ou rechauffé, comme tu préfères.

Et hop !! Tu es la reine du repas, ton fils te décerne un 14/20 et te demandes quand tu en refais la prochaine fois.

En te disant qu'il ne te donne que 14 pour t'entraîner psychologiquement au moment où tu passeras à la télé dans un dîner presque parfait.

C'est là que tu lui réponds "même pas en rêve Maurice" et que tu repars vers ta cuisine dans une auréole de gloiritude et un halo de bonheur.

 

IMG_0349-1.JPG

IMG_0350-2.JPG

IMG_0351-1.JPG

 

 

 

06:00 Publié dans Cuisine | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : brioche perdue, meringue, pêches, calissons, nappage | |  Facebook | |  Imprimer | |

24/12/2010

Souuuuuus le sapiiiin pin pin pin...

 

Il y a quoi ???

 

Les résultat de l'énorme concours de noël qu'il est énorme !!

Et que ses gagnants sont énormes aussi ..

Le jury a délibéré, tergiversé, papoté, retourné, re-délibéré, reconsidéré, hésité, réfléchi, pensé, dormi, analysé, visualisé et finalement...

... Rendu son verdict


C'est pour cette raison que les délibérations ont pris un peu plus de temps que prévu et que les résultats arrivent... Et bien juste à temps je dirais.


Je peux vous assurer en tout cas, que notre jury a vraiment pris son rôle au sérieux et TOUT passé en revue dans le moindre détail de son oeil expert !!

On peut donc remercier chaleureusement une fois de plus 

 

Electroménagère - Electroméninges
Et enfin Requia - Chez Requia
et également tous les participants qui ont tous proposés des oeuvres de qualité  et ont largement contribué au succès du concours!
Malheureusement, des participants, il fallait bien en choisir 5
Arrêtons donc de tourner autour du pot de caviar, et délivrons les participants de leur angoisse intenable..
Pour ménager un peu le suspense, comme à la tévé, où l'animatrice blonde rallonge la sauce pour tenir en haleine un public au bord de la tacchycardie, le révélage du palmarès se fera de la dernière à la première place

Concours Noel1.jpg
Cinquième prix
Gagnera
  • Une place à l'atelier culinaire Art'Home Electrolux

  • Une boite de 125 g de thé Boost Kusmi
 
Eric et son menu bio ! Le jury a apprécié son effort de proposer un menu complet pour le concours. Et personnellement, je suis très heureuse qu'un homme participe et gagne ! Enfin ! Bravo à toi, Eric.

Quatrième prix
Ben.... Il n'y a pas de quatrième prix.. Pourquoi ?
Parce que nous avons....

Deux ex-aequo à la troisième place
Qui vont gagner...
  • Une place à l'atelier culinaire Art'Home Electrolux

  • Une boite de 125 g de thé Boost Kusmi



  • Un livre de cuisine "Réinventez vos tartes" offert par Cathy ou "Une souris dans le potage" offert par Anne


  • Quant à la fleur parfumée Durance, je vais demander à notre généreux sponsor si nous pouvons en avoir deux.

 

Il s'agit de :

Shaya 

dont la dacquoise utilisant le  litchi a su plaire à des cuisinières averties car, comme disait l'un des membres du jury "on ne sait jamais quoi en faire, du litchi"

&

Eamimi 

et son astucieuse terrine au fromage qui remplace avantageusement le plateau traditionnel 

 

 

Deuxième prix

 

Gagnera


  • Une boite de 125 g de thé Boost Kusmi

  • Un bon d'achat de 50 euros chez Amazon (pour s'acheter des livres de cuisine) offert par le site recettes de cuisine


 

Les ingrédients originaux et la très jolie présentation de sa poire de Noël ont réussi à séduire une majorité de membres du jury.

Quant au premier prix, qui gagnera donc



  • Un panier gourmand Maggi comprenant
    2 packs MAGGI Coeur de Bouillon
    KUB OR + la boite collector 2010
    1 pack de Court Bouillon Mousline Nature 500gr + le livret Mousline
    1 pack Bouillon de Volaille
    1 bouteille d'Arome
    1 boite de Fond de Veau
    1 pack de bouillons Végétaux aux Légumes
    1 sachet Papillotes de Poulet Paprika
    1 sachet de sauce façon Risotto aux Champignons

  • Un bon d'achat de 50 euros chez Cook Shop offert par  Lavande 
Elle (car c'est une fille) a fait une quasi unanimité du jury bluffé par son brio, sa présentation, et le fait qu'elle ait réalisé sa recette exprès pour le concours.
Et je crois même savoir qu'elle a un peu couru et que ça n'a pas été facile !!

Ciloubidouille et sa maison magique...

Bravo donc à tous les gagnants, n'oubliez pas de m'envoyer vos coordonnées par mail. Je rappelle également à nos amis résidant dans nos belles provinces que les ateliers art'home se déroulent à Paris (eh oui, je sais)
Je profite également de ce billet pour vous souhaiter d'excellentes fêtes de Noël de quelque manière qu'elles se déroulent.
Et à très vite pour de nouvelles aventures !! Et peut-être une nouvelle surprayze !!

Mais chuuuuuuut

 

06:00 Publié dans Concours | Lien permanent | Commentaires (20) | Tags : concours, résultats, kusmi, maggi, cook shop, durance, electrolux | |  Facebook | |  Imprimer | |

23/12/2010

Cogito Ergo Sum

 

Je viens d'être frappée par la lumière.

Si.

Il y a une rue Manu. à Etaing, Pas de Calais.

Je ne raconte pas de conneries, et je le prouve.

 

Manu.jpg

 

 

Ce qui me fait aussi plaisir c'est que la rue Manu n'est pas loin de la rue de Sailly.

Les amateurs apprécieront.

Et que dans la rue Manu à Etaing, il y a un élevage de purs-sangs Arabes 

Ils sont pas chouquets, les dadas ?

 

En tous cas, Monsieur ou Madame Le Maire d'Etaing, je suis prête à venir baptiser officiellement la rue sous n'importe quelle condition.

Y compris avec l'écharpe et la couronne de Miss France et une plume dans le derrière au besoin.

 

Accompagnée par des danseuses brésiliennes aux seins nus, la fanfare municipale, la garde républicaine, les pompiers de Paris et une troupe de chippendales déguisés en officiers de marine.

Ce serait pas une belle fête à Etaing ?

Si, la fiesta elle déchirerait la race à ma mémé.

En plus tu aurais des articles sur tous les blogs. Enorme la promo pour ta commune.

 

Vas-y, dis-moi oui et je débaroule avec mes 1126 followers sur twitter.

Et on met le feu.

 

 

Ok, comme je le disais hier, Raoul le virus sévit, j'ai de la fiève et j'écris donc n'importe quoi dans un semi-délire maladif. Mais je m'en fiche, de toutes manières il n'y aura personne pour lire vu que les gens sont en train de partir en vacances ou de farcir la dinde. Donc, je peux continuer mes élucubrations à la limite de l'asile psychiatrique tranquillement.

 

 

Et sinon demain, au pied du sapin, vous aurez ENFIN les résultats de l'énorme concours de Noël. Qui sont énormes aussi. Enfin surtout pour les gagnant(e)s

 

 

06:00 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (14) | Tags : manu, etaing, pas de calais, fête | |  Facebook | |  Imprimer | |

22/12/2010

Raoul le virus est de retour

Un grand classique.

Une fois tous les 3 ou 4 ans je passe les fêtes de fin d'année avec la voix de Keith Richards à 60 ans et le nez de Bozo le clown.

Et évidemment, cerise sur la cerise, infoutue de sentir le moindre relent de la délicieuse cuisine disponible pour les convives présents autour de la table de fiesta.

Car une fois tous les 3 ou 4 ans, Raoul le virus décide de me pourrir l'existence JUSTE LA MAINTENANT.

Combien de 31 ai-je passé complètement shootée aux médocs pendant que mes proches se collaient des chapeaux sur la tête en faisant la chenille.

Et encore cette année d'ailleurs, Raoul a décidé à nouveau de me gâcher les boustiffiances et de faire du zèle me transformant en un croisement douteux entre un huitre (pour l'énergie) une tomate (pour le pif) et un diésel au démarrage un matin d'hiver (pour la toux)

 

 

C'est peut-être pour cette raison que les fêtes de fin d'années me sortent par les narines.

Au propre comme au figuré.


Raoul le virus est mutin,  il alterne les effets secondaires entre la crève de compétition et la gastro de compétition.

Comme l'année où j'avais réussi à convaincre le meuri de faire des folies réveillonesques dans un chateau hôtel avec repas gastro et nomique.

Et que je me suis réveillée le matin du 31 avec l'estomac en vrac et la jambe molle.

Une journée de diète et de tisane me laissant l'illusion que je tiendrais le choc. Illusion brisée par l'arrivée du foie gras en entrée dans mon assiette. Et de mon estomac dans ma gorge.

C'est à ce moment que je me suis ruée hors de la salle à manger sous les yeux des convives éberlués et que j'ai laissé le meuri finir son réveillon seul à table

Ah la chambre était ravissante et il y avait une émission des inconnus à la télé.

Super.  

J'aurais pu faire la même chose chez moi pour beaucoup, beaucoup moins cher.

Surtout que le lendemain matin, après une bonne nuit de sommeil,  j'allais parfaitement bien.

 

Je commence donc à soupçonner Raoul d'être un virus psychosomatique. Ca m'ennuie tellement d'être malade... Que je tombe malade.

 

C'est bête, après tant d'années, je commençait à m'habituer à l'idée que j'avais un visiteur de Noël.
C'était presque poétique... Un virus de bonne année en somme.

Je devrais peut-être en parler à mon médecin.

Ou à un psychiatre.

 

Parce que quand on commence à parler à un virus...

Après on voit des Chinois qui viennent vous enlever en hélicoptère avec l'aide des Bulgares et des extra-terrestres.

Si si.

funny_sick_computer_with_virus_photosculpture-p1531581551978631193s98_400.jpg

 

06:00 Publié dans Les chroniques à Manu | Lien permanent | Commentaires (13) | Tags : virus, maladie, fin d'année | |  Facebook | |  Imprimer | |

21/12/2010

Parfois, même si t'es célèbre, tu ferais mieux de t'abstenir

Oui, parfois, tu as des impôts à payer, ou un Iphone à acquérir, où la déco de ta villa à Saint Barth' à refaire.


Du coup, quand on te propose une pub pas trop mal payée, tu acceptes.

Et tu devrais pas.

Parce que franchement... 

Comme, par exemple,  Bob Sinclar et son casque 

bob-sinclar (1).jpg

(celle là elle m'a quand même un peu sauté au visage dans le métro)

 

Mais parfois tu ne fais rien, ou rien de spécial et quand même...

Jeuni.jpg

 

Oui, c'est moi, je fais baisser le soleil avec mon doigt et je retiens la nuit.

 

Parfois aussi, tu te trompes un poil de campagne. On t'avait promis Eau Sauvage de Dior... Et tu finis avec

zinedine_zidane_leader_price-1.jpg

 

Ou alors, ce n'est pas tant la campagne qui est en cause mais juste....

527188-laure-manaudou-pour-bebe-cadum-637x0-3.jpg

Apparemment, les nageurs sont moyennement à l'aise face à l'objectif

NAGEURS3-1.jpg

 

Parfois aussi, on croit faire une belle campagne stylée, tout, et en fait, ...

1285712419_cristiano_ronaldo_-_armani__pub_jeans_-1.jpg

 

Un petit détail vient tout gâcher...

 

Enfin, parfois, on croit faire un truc à l'étranger, discrètement, à l'abri des regards..

 

Reno.jpg

 

... Mais non.

Et là les mots deviennent inutiles..

06:00 Publié dans Humour | Lien permanent | Commentaires (29) | Tags : bob sinclar, zidane, johnny hallyday, laure manaudou, alain bernard, jean réno, ronaldo | |  Facebook | |  Imprimer | |